En marche outremerLes propositions d’Emmanuel Macron pour les territoires ultramarins sont rassemblés dans un chapitre «Les Outre-mer, un potentiel à libérer» de son projet national. On les retrouve aussi dans un document spécifique. «Notre projet d’émancipation pour la France est aussi un projet pour l’émancipation réelle des Outre-mer au sein de la République», précise le candidat en préambule.

«Les Outre-mer ne demandent pas à entendre des promesses démagogiques et non financées, qui entretiennent une relation de dépendance inégale avec l’hexagone. Ils demandent à pouvoir développer des activités économiques dans leurs territoires et à vivre de leur travail».

Son projet ultramarin* s’articule autour de 6 objectifs qui rassemblent ses propositions : Reconstruire une politique de continuité territoriale plus juste ; soutenir l’activité et l’emploi dans les Outre-mer pour lutter contre le chômage et l’exclusion ; S’appuyer sur la jeunesse ; Assurer pleinement la mission régalienne de l’État en matière de sécurité ; Combattre toujours la vie chère ; Donner davantage de pouvoir aux collectivités.

De très nombreuses propositions

Dans la foule de mesures, on trouve le nombre de billets d’avion aidés portés à 200.000 chaque année, pour la mobilité des ultra-marins en France et dans leur environnement régional. Le projet porte aussi un appui d’1 milliard d’euros sur 5 ans pour le financement des investissements collectifs des territoires ultra-marins pour un rattrapage des retards dans l’assainissement, la desserte en eau potable, la gestion des déchets et la lutte contre la congestion dans l’accès aux grandes villes.

Emmanuel Macron
Emmanuel Macron

«Nous ne pouvons pas avoir des règles uniformes qui s’appliquent de la même manière dans les régions ultrapériphériques comme dans l’Hexagone». Dans le programme : Obtenir des normes européennes qui prennent en compte les spécificités des Outre-mer, financer des actions dans la formation, le tourisme, la santé et la transition énergétique grâce au plan d’investissement, évoluer l’efficacité des mesures prises pour réduire les prix et mettre en place des actions pour lutter contre les marges indues.

«Nous supprimerons la caisse qui gère le Régime Social des Indépendants (RSI) pour l’adosser au régime général et nous renforcerons l’activité de Bpifrance dans les Outre-mer», promet Emmanuel Macron. «L’ensemble de nos propositions permettra de développer des filières économiques d’excellence dans tous les Outre-mer (valorisation durable de nos espaces maritimes pour une “croissance bleue”, tourisme, numérique, géothermie, sport, culture…).»

Des écoles de gendarmes dans les Outre-mer

«L’insécurité est l’une des premières préoccupations de la population», constate le candidat. «Nous renforcerons les moyens des services de sécurité et de justice et déploierons, comme dans le reste du territoire, la police de sécurité du quotidien.» Le programme s’attaque également à la justice des mineurs pour organiser «en partenariat avec les collectivités territoriales et le milieu associatif un réseau de structures d’accueil capable de mettre en œuvre la réponse pénale en direction des mineurs.»

«Nous favoriserons le recrutement au sein des départements d’outre-mer en créant des écoles de formation de gendarmes adjoints et d’adjoints de sécurité en Martinique, en Guadeloupe et à la Réunion (pour la Réunion et Mayotte) et nous créerons parallèlement des classes d’excellence pour accompagner les jeunes ultra-marins qui souhaitent entreprendre une carrière dans les métiers de la sécurité et de la justice.»

Un programme pour chaque outre-mer

Enfin, le candidat promet d’aides les collectivités à faire émerger leurs projets. «Si nécessaire, l’expérimentation, prévue dans la Constitution, sera utilisée.»

Emmanuel Macron devrait encore préciser son programme dans un document de 150 pages à venir. Pour les Outre-mer, d’autres annonces sont prévues lors d’un futur déplacement dans l’océan Indien. Après l’annulation de son voyage pour cause de débat télévisé, il s’est engagé à faire le déplacement avant le 1er tour de la présidentielle.
Un programme spécifique pour chaque territoire devrait être donné le 15 mars… Le jour où François Fillon est convoqué pour une éventuelle mise en examen.

RR
www.lejournaldemayotte.com

*Le programme complet pour les Outre-mer: https://en-marche.fr/emmanuel-macron/le-programme/outre-mer

image_pdfFaites un PDF avec l'article

Comments are closed.