Des villes et villages du nord-est de Madagascar sous les eaux (Photo: JIR)
Effets d'Enawo: la carte des impacts de foudre des dernières 24 heures. Mayotte épargnée ! (Image: Météo France)
Effets d’Enawo: la carte des impacts de foudre des dernières 24 heures. Mayotte épargnée ! (Image: Météo France)

«Si vous connaissez le marabout, je veux bien son adresse !» A Météo France, Bertrand Laviec n’en revient pas. Mayotte a échappé aux premiers effets violents du cyclone Enawo de façon absolument inattendue. Les bandes nuageuses envoyées par le cyclone ont bien balayé la région mais elles ont épargné notre île. La carte des impacts de foudre est là pour en témoigner.

En 24 heures, dans la zone autour de nous, Météo France a enregistré 132.842 impacts de foudre. Sur la carte, chaque point représente un impact, la couleur étant différente en fonction des heures. Et si on se concentre sur une zone à 100 km autour de Mayotte, ce sont 1.088 impacts qui ont été relevés… Mais pas un seul sur notre île ! «Les bandes nuageuses se sont disloquées avant de passer au-dessus de nous et se sont reformées plus au sud. C’est assez incroyable», souligne Bertrand Laviec.

Lorsqu’on regarde la carte, on voit clairement qu’Anjouan n’a pas eu cette chance. L’île située à 70km au nord-ouest de nos côtes a, elle, été impactée. «La foudre est évidemment accompagnée de pluies. On a relevé à peine 5mm à Pamandzi mais à Anjouan, ils ont probablement reçu quelque chose comme 150mm.»

Perturbations à l’aéroport

Enawo et Fernando: Les trajectoires prévues des deux systèmes ce mercredi
Enawo et Fernando: Les trajectoires prévues des deux systèmes ce mercredi

Nous avons donc échappé à un épisode pluvieux et orageux violent, mais ce n’est pas fini. D’autres bandes nuageuses doivent encore, normalement, nous impacter dans la journée et la nuit prochaine. Météo France attend toujours de la pluie également pour vendredi qui devrait être la journée la plus arrosée… Sauf si nous y échappons encore comme par miracle.

Pas de foudre, cela ne signifie pas qu’Enawo ne se fait pas ressentir. Ce matin, un vent de travers souffle, en particulier sur l’aéroport de Pamandzi. Il est actuellement de 20 nœuds, environ 40km/h, et devrait se renforcer. Conséquence, de nombreux retards de vols sont constatés à l’aéroport, au départ comme à l’arrivée, en particulier sur les liaisons avec les Comores. Les vols pour Madagascar, que ce soit Tananarive, Diego Suarez (Antsiranana) et Majunga sont annulés.

Inquiétudes à Madagascar

Car la Grande Île n’a pas eu notre chance. Enawo a rudement frappé le nord-est malgache. Si le bilan humain n’est pas encore réactualisé avec 3 morts, 6 blessés et 468 déplacés, les nouvelles en provenance des régions au nord de l’île de Sainte-Marie ne sont pas bonnes. Un barrage a rompu à Ambinanitelo et les habitants de la ville se sont réveillés ce matin sous les eaux «qui arrivent jusqu’à hauteur de poitrine», rapporte la presse malgache.

Si les informations parviennent au compte-goutte, on sait que les réseaux de téléphonie mobile fonctionnent par intermittence et qu’il n’y a plus d’électricité dans les grandes villes de la côte. Plusieurs rivières sont en crue.

La capitale et sa région sont passées en alerte rouge avec «avis de danger imminent». Elles devraient être directement impactées en début d’après-midi, par un système qui perd de sa vigueur. Enawo a été rétrogradé en «forte tempête tropicale» dans la nuit. Ses vents, qui ont soufflé à 290km/h sur le littoral malgache hier. Ils sont encore actuellement de 130km/h en rafale.
La tempête poursuit sa route vers le sud de la Grande île à une vitesse de 26km/h.

RR
www.lejournaldemayotte.com