Manguiers abattusLe parquet communique sur des tentatives de blocage de la voie d’accès autour du port de Longoni.

“Deux personnes ayant tenté ce matin de reconstituer à l’aide de pneus, et à deux reprises, un barrage à Longoni ont été déférées devant le parquet et convoquées pour une audience correctionnelle à juge unique en septembre 2018.

La qualification retenue est “entrave à la circulation des véhicules sur une voie publique”, punie de 2 ans d’emprisonnement. Cette peine peut être portée à 7 ans en cas d’entrave d’un véhicule de secours pour une personne en péril (ambulance, pompiers ou forces de l’ordre en intervention).

Sans antécédents pénaux, les deux individus ont été laissés libres après leur déferrement.

Le parquet souhaite faire savoir que toute personne qui tentera de reconstituer un barrage levé par les forces de l’ordre s’expose aux mêmes poursuites.

Par ailleurs et comme annoncé, des enquêtes sont en cours suite à des plaintes de personnes ayant subi diverses infractions sur ces barrages ou à leur proximité immédiate.”