Des marcheurs ont fait une macabre découverte, tôt ce mercredi, matin dans une bananeraie entre Trévani et Koungou. Le corps sans vie d’un homme gisait sur le sol. La police municipale, les gendarmes et la brigade scientifique se sont rendus sur place ainsi que la vice-procureur.

Dans le courant le matinée, le corps de la victime a été identifié par des membres de sa famille installée à Cavani. Selon les premières informations, l’homme, un Grand-Comorien, aurait fait le voyage en kwassa depuis Anjouan. Il était attendu par ses proches ces derniers jours. Son état de santé était peut-être dégradé avant son départ pour Mayotte, sans que cette information ne soit encore confirmée.

Le corps n’a pas été retrouvé sur la plage, ce qui pose des questions sur les derniers instants de vie de cet homme. Etait-il assez conscient pour se rendre dans cette bananeraie où il a perdu la vie ou a-t-il été transporté à cet endroit? L’enquête devra le déterminer.

Alors que le premier examen externe ne permet pas de privilégier de pistes, l’autopsie devra déterminer les causes précises de la mort.