L'expérimentation de compostage prend de l'ampleur sur Petite Terre

Les initiatives pour limiter nos déchets se multiplient. Ainsi, la communauté de communes de Petite Terre va étendre son expérimentation de compostage individuel débutée en 2016.

L'expérimentation de compostage prend de l'ampleur sur Petite Terre
L’expérimentation de compostage prend de l’ampleur sur Petite Terre

En partenariat avec l’ADEME, l’interco’ a mis en place un projet de compostage individuel volontaire des biodéchets, auprès 40 foyers témoins des communes de Pamandzi et de Dzaoudzi-Labattoir.
L’idée est d’optimiser la gestion à la source des déchets organiques, de diminuer les tonnages des déchets envoyés à l’Installation de Stockage des Déchets Non Dangereux de Dzoumogné (ISDND) et de sensibiliser la population aux principes et aux enjeux du compostage.

L’expérience va donc être étendue avec la réalisation d’une étude de mise en place d’un dispositif de site de compostage partagé à vocation pédagogique. Un réseau de référents de quartier est en création, l’objectif étant de favoriser les liens de voisinages à travers un engagement citoyen commun.

La mobilisation de l’ensemble des élus et des agents de la Communauté de Communes de Petite Terre se poursuit et elle déjà été récompensée par l’obtention du 1er prix du concours «Les Outre-mer durables» lors de la cérémonie nationale organisée par l’association les Eco-Maires à l’Assemblée nationale le jeudi 2 février à Paris.

1er prix Outre-mer pour l'interco' de Petite Terre pour son opération compostage (Photo: CCPT)
1er prix Outre-mer pour l’interco’ de Petite Terre pour son opération compostage (Photo: CCPT)

 

image_pdfFaites un PDF avec l'article

Comments are closed.