Les nouveaux magistrats de la Cour d'appel (Photo: JIR)

Une audience solennelle présidée par la présidente Gracieuse Lacoste s’est tenue hier lundi après-midi à la cour d’appel de la Réunion. Cinq nouveaux magistrats ont été présentés, dont trois Réunionnais. Gilberte Pony, originaire de Sainte-Suzanne, a exercé au tribunal de grande instance de Saint-Denis et au tribunal d’instance de Saint-Paul avant de quitter le département pour réaliser son avancement en tant que vice-présidente, en Corse. Après un premier retour en 2001 et un nouveau départ en 2013, elle revient dans son île natale en tant que présidente de chambre à la cour d’appel.

Les nouveaux magistrats de la Cour d'appel (Photo: JIR)
Les nouveaux magistrats de la Cour d’appel (Photo: JIR)

Après avoir occupé plusieurs postes en métropole et en Outre-Mer, Cyril Ozoux, également originaire de la Réunion, occupera désormais le poste de vice-président placé. Il sera en charge de «remplacer les absents, malades ou mener des actions de modernisation», au gré des besoins à la Réunion ou à Mayotte.

Fanny Gauvin occupera elle aussi les fonctions de magistrat placé entre les parquets de Saint-Pierre, de Saint-Denis et de Mamoudzou. Ancienne juge d’application des peines, la Réunionnaise est entrée dans la magistrature il y a seulement quatre ans. Elle occupera pour la première fois un poste au parquet.

Suzanne Gaudy et Fabienne Rouge, les deux dernières magistrates présentées sont elles, originaires de métropole, et occuperont le poste de conseillères.

Certains des cinq nouveaux magistrats ont déjà pris leurs fonctions alors que d’autres devront le faire très rapidement.