Une opération de contrôle de taxis s’est déroulée jeudi dernier, le 22 juin 2017 en fin d’après-midi, sur le boulevard des crabes à Dzaoudzi. Cette action entrait dans le cadre d’un plan décidé au sein du Comité Opérationnel Départemental anti-fraude (CODAF) co-présidé par le préfet et le procureur de la République.

TaxiAu cours de cette opération coordonnée avec les services de l’unité régionale d’appui et de contrôle de travail illégal (URACTI) de la DIECCTE, de la police aux frontières, de la gendarmerie, de la police Municipale et du service «licence taxi» de la préfecture de Mayotte, 41 véhicules, sur les 70 titulaires d’une licence de taxi en Petite-Terre, ont été arrêtés et contrôlés.

Plusieurs infractions ont été relevées dont certaines relatives au travail dissimulé qui ont donné lieu à des saisies de recette de certains conducteurs. D’autre part, des chauffeurs de taxi ont été verbalisés pour des infractions au code de la route, notamment des pneus lisses, des défauts de contrôle technique, des défauts de siège enfant, des défauts de carte grise et autres manquements à la législation en vigueur.

La préfecture indique que des contrôles similaires vont se poursuivre et s’intensifier tout au long de l’année.