La cour d’appel a confirmé ce jeudi matin le jugement de 1ère instance condamnant pour diffamation Patrick Milan, le fondateur du groupe Kwezi (France Mayotte Matin, Kwezi FM et KTV) et le journaliste Samuel Boscher, rédacteur en chef du quotidien France Mayotte Matin. Le tribunal rendait son délibéré dans l’affaire qui les opposait à Brigitte Renaudin, une ancienne salariée de la DEAL de Mayotte.

Palais de justice de Mayotte Chambre d'appelCe sont deux articles datés de mars 2013 mettant en cause la plaignante qui étaient l’objet de la diffamation. Ils évoquaient une série de faits présumés parmi lesquels un détournement de fonds publics, l’attribution de primes indues ou encore un logement de fonction saccagé.

Ils sont donc condamnés à 750 euros d’amende avec sursis chacun et à verser solidairement 500 euros de dommages et intérêts et 500 euros de frais de justice à Brigitte Renaudin.