Un centre pénitentiaire qui s'est rempli très rapidement depuis son inauguration
La prison de Majicavo

« Tentative d’assassinat », c’est la qualification retenue pour l’agression d’un jeune homme de 16 ans commise le 23 janvier 2018, à Hajangoua. L’adolescent avait été victime « d’actes d’une très grande violence, par coups de poings, de pieds, de bâtons et de casque » selon la gendarmerie.

« Dans le cadre des investigations menées pour tentative d’assassinat, plusieurs agresseurs avaient été identifiés, quelques jours après les faits, par les enquêteurs de la section de recherche et de la brigade territoriale autonome de Mamoudzou.

Mercredi 07 février 2018, en liaison avec le magistrat du Parquet de Mamoudzou, une première opération judiciaire avait permis les interpellations d’un jeune homme et d’une jeune fille soupçonnés d’avoir participé à l’agression.

Dans la soirée, un troisième individu était interpellé par les enquêteurs, reconnaissant sa participation à l’agression.

Jeudi 08 février 2017, les enquêteurs interpellaient deux autres participants qui, comme les autres, rapportaient les circonstances de leur participation aux faits.

Les cinq interpellés ont été présentés vendredi 9 février 2018, au Parquet de Mamoudzou. Une information judiciaire est ouverte à leur encontre.

Mardi 13 février 2018, ils ont tous été placés sous mandat de dépôt. D’autres mis en cause sont en cours d’identification.

L’état du blessé, quant à lui, s’est stabilisé, malgré la gravité de ses blessures. »