Et oui, à la fin c’est Mayotte qui gagne… Le BC Mtsapéré s’est imposé 82 à 68 hier dans le gymnase flambant-neuf de Pamandzi face aux Saint-Paulois, lors des barrages de la zone océan Indien du Trophée coupe de France. C’était la 3e fois que Les Réunionnais se déplaçaient à Mayotte et c’est la 3e fois qu’ils repartent chez eux après une défaite. Cette fois-ci, pourtant, les Mahorais étaient prenables même si la domination était clairement Mtsapéroise.

coupe-de-france-de-basketAprès «une entame ratée», selon les mots de l’entraîneur du BCSP Guillaume Dhaussy, les Réuonnais n’auront mené au score qu’une seule fois tout au long de la rencontre… vite remis à leur place par «Abou» Madi, le meneur du BCM qui enchaine 3 paniers à trois points et une omniprésence à dégouter les Réunionnais de venir jouer chez nous : en 5 minutes, le BCM menait déjà 20 à 6.

Bien sûr, les Saint-Paulois vont se battre. Ils limitent les dégâts avec 26-12 à la fin du premier quart temps puis un 44-31 à la mi-temps… De quoi rêver au hold-up.
Ils vont bien remonter à 5 points des Mahorais, mais comme ce fut le cas tout au long du match, les ballons perdus et les cafouillages en défense seront trop nombreux pour finalement changer la donne.
Et ce seront bien les 5 premières minutes catastrophiques que les Réunionnais ont traîné comme un boulet jusqu’à la fin, lorsque les Saint-Paulois s’inclinent de 14 points.

Pamandzi: le gymnase offre 2.300 m2 avec un plateau polyvalent
Les premiers matchs dans le nouveau gymnase de Pamandzi

Le trophée de l’océan Indien est donc pour le BCM, comme le ticket pour les 16es de finale du Trophée coupe de France. Objectif maintenant, la métropole. Ca sera en février.

Du côté des féminines… à la fin c’est La Réunion qui gagne. Les Tamponnaises du TBB repartent de Mayotte sur un 88-54 face au BC Iloni. Les Mahoraises accédaient pour la 1ère fois de leur histoire à un barrage de la zone océan Indien et, contrairement à ce qu’indique le score, elles ont tenu tête aux sextuples championnes de La Réunion pendant 25 minutes, avec les deux premiers quart-temps durant lesquels elles ont enchaîné les paniers à 3 points. La deuxième partie de la rencontre fut en revanche plus difficile. Ce sont donc les Réunionnaises qui partent pour les 16es.

image_pdfFaites un PDF avec l'article

Comments are closed.