Barrage sauvage à Koungou (Image d’archives)

La banalisation des barrages pour le moindre mécontentement est un risque qu’un incident vient de confirmer.

La police nationale rapporte que « ce matin vers 6h30, un automobiliste signalait boulevard Mawana Madi à Mamoudzou un barrage composé de pneus et d’un bloc de béton entravant la sortie du parking des taxis et bus.

Sur place les policiers constataient la présence du dit barrage et de 3 jeunes à proximité qui expliquaient avoir fait cela car le bus qui devait les transporter était parti sans eux. Démunis de toute pièce d’identité, les jeunes étaient amenés au commissariat où ils étaient placés en garde à vue »

image_pdfFaites un PDF avec l'article

Comments are closed.