Soumette et Dalfine dans "Les dits du bout de l'île"
Soumette et Dalfine dans « Les dits du bout de l’île »

C’est la 2ème édition  du festival Kanoas, qui invite cette année les arts vivants de la Caraïbe et du monde à voyager jusqu’à eux : de Cuba, de la Guadeloupe et de la Martinique, des Comores, de Mayotte, mais aussi de Montpellier ou de Paris… « Une programmation foisonnante où se mêlent contes, danses, lectures et théâtre dans un esprit de rencontre, d’ouverture et de partage », selon ses organisateurs, « Au-delà des limites et des frontières, nous transcendons les différences pour le plaisir de l’ailleurs et de la découverte. »

La compagnie Ariart  est donc invitée à Vitry-Sur-Seine dans le cadre du festival Kanoas, où elle présentera sa création 2016 « Les dits du bout de l’île », une adaptation et mise en scène d’El Madjid Saindou, d’après le texte « De l’île qui marche vers l’archipel qui ploie » de Nassuf Djailani. Ils jouent le 11 novembre à 20h45 à la Gare au théâtre à Vitry-Sur-Seine à Paris.programme-kanoas-2016
Les spectateurs pourront donc découvrir cette œuvre qui met en scène l’écart générationnel et surtout entre les cultures métropolitaine et mahoraise. Un jeune (re)découvre son île natale qu’il avait quittée, et ne retrouve plus ses repères. Il sera guidé par sa mère, et par divers habitants, qui par leurs témoignages révèlent les bons et la mauvais côtés des traditions de l’île.