Les élus mahorais ont obtenu le report de l'application de la feuille de route
Les élus mahorais ont obtenu le report de l’application de la feuille de route

  » Compte tenu des incompréhensions et des fausses informations que ce document a suscité à Mayotte, la mise en œuvre de la feuille de route a été différée dans un souci d’apaisement, tout en maintenant le dialogue avec les autorités comoriennes. « 

« Les quatre parlementaires mahorais et le président du conseil départemental ont débattu pendant près de trois heures avec le cabinet de la ministre, ils ont obtenu la suspension de l’application de la feuille de route en attente des travaux des Assises de l’Outre Mer », précise le député Mansour Kamardine en sortant de la réunion. « Le Haut Conseil Paritaire se réunira désormais en présence des élus mahorais. Je salue la forte mobilisation des Mahorais, ainsi que des élus qui ont su parler d’une seule et même voix, conclut-il ».

La feuille de route relayée et analysée par le JDM était la bonne

Cette décision au sommet marque d’une part la victoire des citoyens de Mayotte, qui ont su faire entendre leur message jusqu’à Paris, tant sur l’application de cette feuille de route, que sur l’implication des élus locaux dans les discussions à venir.
La rencontre de ce jeudi confirme un autre point important. Le document dont le JDM se faisait l’écho samedi dernier était bien la bonne feuille de route, le communiqué du ministère évoquant des « faux malveillants » concernait le document intégrant des articles qui circulait sur les réseaux sociaux. Il était donc bien question de rendre gratuits les visas comoriens vers Mayotte dès le 1er octobre. Cette décision n’est donc plus d’actualité.

image_pdfFaites un PDF avec l'article

Comments are closed.