La ville de Mutsamudu à Anjouan

Mercredi, l’Union Européenne publiait un communiqué condamnant les violences à Anjouan et la rupture du dialogue inter-comorien, qui comporte « le risque d’une crise majeure aux Comores ». L’UE « déplore » les décès et présente ses condoléances aux familles et proches des victimes. Le communiqué appelle à « rétablir la confiance » pour « reprendre le fil du dialogue ».

Ils auront été entendus puisqu’une négociation était entamée ce jeudi soir, informaient les médias comoriens, entre les autorités de l’Union des Comores, et celles d’Anjouan. Avec un objectif, « l’apaisement ».

Deux blessés auraient touché les côtes de Mayotte, dont un blessé par balle, pris en charge par le CHM.