Le 21 septembre vers 16h30, deux individus accostent une jeune fille de 21 ans attendant son bus à la station du collège de Bandrélé, et lui demandent de leur remettre son téléphone portable et ses écouteurs. Refusant elle reçoit deux coups de poing, avant d’être menacée d’un couteau placé sur la gorge. Elle s’exécute alors, donnant son téléphone aux agresseurs qui prennent la fuite.
Le lendemain, elle se présente à la brigade de Mzouazia où elle dépose plainte, munie d’un certificat médical prescrivant 5 jours d’ITT.

Rapidement identifiés les deux agresseurs sont interpellés, placés en garde à vue le 23 septembre. Formellement reconnu par la victime, ils relatent les faits aux enquêteurs et communiquent les éléments permettant de retrouver le couteau et le téléphone volé, qui avait été revendu entretemps. L’acheteur s’est vu notifier un rappel à la loi pour motif de recel.

Le 24 septembre, ils étaient déférés devant le parquet de Mamoudzou. Les faits de vols avec arme étant de nature criminelle une information judiciaire a été ouverte, et ils ont été mis en examen. Le premier individu porteur d’un couteau faisait déjà l’objet d’une mesure de contrôle judiciaire, a été placé en détention provisoire, le second a fait l’objet d’un contrôle judiciaire.