Ce mercredi, 9 prévenus étaient convoqués pour une vaste affaire de kwassa. L’affaire avait été renvoyée au 17 janvier et les magistrats devaient se prononcer sur le maintien ou non en détention de 6 des prévenus incarcérés depuis un an et demi à Majicavo. Les trois derniers étaient laissés libres sous contrôle judiciaire.
Dans l’après-midi, un nouveau magistrat a pris l’affaire et a décidé contre toute attente la remise en liberté de l’ensemble des détenus. Les neuf mis en cause sont donc libres sous contrôle judiciaire jusqu’à leur procès.
« C’est une bonne surprise, se réjouit l’avocat  de deux prévenus Fatih Rahmani, ils vont retrouver ce soir leurs familles après 18 mois de détention préventive. Et on va préparer leur défense de manière active, c’est mieux quand ils sont dehors qu’en détention. Je suis très satisfait. »

Me Rahmani voyait avec satisfaction sa cliente relaxée
Me Rahmani voyait avec satisfaction sa cliente relaxée