Salim Nahouda et son avocat Elad Chakrina au tribunal
Salim Nahouda et son avocat Elad Chakrina au tribunal

Salim Nahouda était à la barre du tribunal correctionnel ce mercredi matin. Il est accusé par la gérante de la société MCG, Ida Nel, d’injure publique et par l’ancien président du département Daniel Zaïdani, de diffamation.

Le secrétaire général de la CGT Ma avait notamment contesté la régularité des conditions d’attribution de la Délégation de service public du port de Longoni par l’exécutif Zaïdani à Ida Nel, et avait évoqué les tentatives de débauchage des salariés du manutentionnaire SMART, « avec des propositions très alléchantes. »

Comme dans toutes les affaires de diffamation, une consignation doit être versée par les plaignants, qui implique le renvoi de l’affaire. Il s’agit d’une somme que la partie civile doit déposer au régisseur des avances et recettes du tribunal dans un délai. Son montant n’est pas très élevé dans ce cas puisque Ida Nel devra verser 300€ à titre personnel, et 300€ au titre de sa société, même somme pour Daniel Zaïdani. A verser avant le 20 mai. L’affaire est renvoyée le 1er juin.

A.P-L.

Le JOurnal de Mayotte