Premier selfie de Miss Mayotte 2018 à son retour

Chargée de valises remplies des très nombreux cadeaux reçus pendant l’aventure Miss France, Ousna Attoumani nous livre ses premières impressions.
« Je suis très contente de rentrer à la maison. C’était intense et je suis fatiguée. Maintenant je vais me reposer et surtout regarder l’émission ! Car le soir de l’élection tout va très vite, il y a des écrans dans les loges mais on a pas le temps d’en profiter. »
Miss Mayotte a défilé devant les téléspectateurs de TF1 et un Zénith de Lille dont les places se sont vendues en 5 minutes à l’ouverture de la billetterie.
« C’était impressionnant, 5000 personnes qui hurlent pour les miss et 9 millions de téléspectateurs ! J’étais dans le groupe 3 sur le thème du cirque. Ce qui m’a marqué c’est le tableau d’ouverture dans nos tenues régionales. On attendait dans les coulisses, la scène plongée dans le noir et on voyait les lumières des flashs des milliers de téléphones du public. C’était magnifique, on était portées par la foule. »
Son délégué régional était lui aussi dans la salle samedi soir.

Ousna Attoumani lors du prime Miss France photographiée depuis le public par son délégué

Ousna raconte : «  Sur ce tableau c’était quasiment de l’impro on devait faire chacune des pauses. Moi j’avais décidé de faire coucou au public sans chercher particulièrement à croiser le regard de mes proches et par hasard je tombe sur celui de Frank qui hurlait mon nom ! C’était rigolo et déstabilisant : je n’avais pas prévu de le voir aussi près de la scène ! »

Une aventure inoubliable
Ousna a croisé des shama (associations ndlr) durant son séjour à l’île Maurice et à Lille.
« Lors d’un dîner organisé par le 1er ministre de l’île Maurice il y avait le groupe Kinga Folk de Labattoir venu pour le carnaval. Ils ont chanté pour les 30 miss mais surtout pour moi. C’était magique on se tenait toute la main, la musique était très jolie et positive, jusqu’au bout du monde les mahorais étaient présents pour moi. Ça m’a porté. Au marché de Noël à Lille aussi il y a eu un accueil de Mbiwi. J’ai habité dans la ville et j’ai reconnu le son des mbiwi du haut de la grande roue ! Merci à l’association Mahoraise de la Métropole Lilloise d’être venue. La production et toutes les miss étaient impressionnés. Mayotte est partout ! »

Pas de top 12 pour Miss Mayotte

Ousna portait l’écharpe de Mayotte sur la scène de Miss France mais n’a pas atteint le fameux top 12 des présélections.

Les Miss des Outre-Mer de la promotion Miss France 2019 lors du diner avec les délégations

«C’était une expérience exceptionnelle, j’étais préparée et j’étais prête. Je n’ai pas pleuré comme beaucoup d’autres miss après l’annonce des 12 finalistes car je savais déjà que quelque chose de mieux m’attends après Miss France. Si c’était à refaire je le referais. » Son délégué régional Frank Servel qui l’a accompagné nous confie qu’une fois revenue et reposée Ousna va se consacrer à tous les événements sur Mayotte auxquels elle est invitée et préparer aussi la présélection et l’élection de Miss Mayotte 2019.
« Ousna sera de très bons conseil pour la nouvelle miss élue, c’est important d’aller à Miss France, je suis très fier d’elle, c’est une jeune fille très intelligente qui a su s’adapter à Miss France. Je n’ai eu que des retours positifs sur son comportement exemplaire durant la préparation. »

Sa famille venue l’accueillir est aussi très heureuse de son parcours et de la retrouver. C’est une maman émue qui a retrouvé sa fille et qui remercie toutes les personnes qui l’ont soutenue pendant le mois de préparation Miss France. Quant à ses petites sœurs elles sont ravies de retrouver Ousna qui va « enfin pouvoir nous aider à réviser le bac!»

La suite ? Ousna n’en parle pas : “j’ai peur du mauvais œil mais j’ai de très beaux projets a mener qui vont durer jusqu’après mon règne. J’en parlerai au moment venu, j’ai hâte de leur concrétisation.”
Il reste encore à Ousna Attoumani 10 mois de règne en tant que Miss Mayotte 2018, elle transmettra toute son expérience à la nouvelle Miss en août 2019. En attendant elle reprend sa vie de Miss Mayotte et vous donne rendez-vous dès le 27 août à l’élection de Miss Coco à Boueni.