Grille défoncée et trous dans la routes en janvier (Photo D.R.)

François Cuilhé, le proviseur du lycée de Mamoudzou Nord, sis à Kawéni, attire l’attention des médias sur un « problème de sécurité et de santé publique » aux abord de son établissement:

« Depuis le début de l’année scolaire les trottoirs de la rue de la Geole, qui mènent de la route nationale au lycée servent de lieu de stockage de conteneurs par des transporteurs  et de décharge sauvage par des citoyens peu sensibles aux questions de santé et de sécurité publique. L’encombrement des trottoirs pousse les élèves  à cheminer au milieu de la rue dans le flots des scooteurs, des bus et des automobiles. Deux accidents de scooter ont eu lieu avant les dernières vacances. Nous l’avons signalé à la municipalité , au Vice rectorat, à la la police, la préfecture et avons demandé à la municipalité de réagir en créant un cheminement en site propre pour les élèves (installation de barrière). Sans réponse à ce jour.

Pas de trottoir pour les élèves (Photo D.R.)

S’ajoute à cela l’état de la voirie qui au moment de la saison des pluies s’est transformée en une piste dangereuse envahie par les ornières ». Selon lui, environ 3.000 élèves, collégiens et lycéens, empruntent cette rue chaque jour.

Depuis son intervention, les trous de la route ont été bouchés, sur intervention du vice-rectorat, par l’entreprise Tetrama, « moyennant 20.000 euros », souligne le proviseur. Alors que la mairie indique qu’elle n’interviendra pas sur cette voie privée.

Des déchets jonchent la chaussée (Photo D.R.)

En conséquence, ce sont les enseignants et les élèves qui vont se mobiliser avec l’association « Mayotte, île propre », lors d’une opération symbolique de nettoyage de rue ce vendredi 25 mai de 9h à 11h, « afin de mettre la mairie devant ses responsabilités ».