L'équipe de tchoukball sur le terrain (Photo D.R.)

Le tchoukball est un sport collectif de ballon où toute obstruction ou contact est interdit. On marque des points en faisant rebondir un ballon dans un « cadre » disposé à chaque extrémité du terrain, de telle sorte que l’adversaire ne puisse rattraper le ballon par la suite. Le cadre étant un trampoline incliné qui permet le rebond du tir.

Le 8 mai dernier, 6 lycéennes, notamment originaires de Mayotre, et leur professeur d’EPS du Lycée Marie Curie à Saint-Anne (Réunion), se sont envolées pour Rimini en Italie pour participer au festival Beach Tchoukball Rimini du 11 au 13 mai.

La Délégation de Mayotte à La Réunion explique que c’est un voyage qui contribue au développement du Tchoukball français, réunionnais et dans l’océan Indien.

« Ce voyage culturel et sportif s’inscrit dans le cadre du sport scolaire avec la participation de l’UNSS Réunion, du Lycée et de la Mairie de Saint-Benoît.

Le Tchoukball est une activité naissante même si ce sport existe depuis 1971 grâce à son inventeur suisse le docteur sportif Herman Brandt qui voulait ne plus voir de violence dans les sports collectifs. Ce sport est donc devenu une activité à forte valeur éducative.  C’est un sport adapté à la physiologie de l’individu, il véhicule les valeurs de la vie : le partage, l’entraide, la découverte et l’apprentissage d’autres cultures.
Ce sont des jeunes enthousiastes qui s’expriment tant en créole qu’en shimaoré et en français. Elles se disent fières de représenter la Réunion, cette île aux multiples origines : Mayotte y compris !

« Je suis fière de ma fille »

Les jeunes découvrent Rimini (Photo D.R.)

Les parents soutiennent et accompagnent leur enfant dans ce projet ; un pincement au cœur de voir leurs filles partir aussi loin mais honorées car elles vont porter les couleurs de la Réunion.
L’une des mamans s’exprime : « Vous voyez à la Réunion, nos enfants font aussi de belles choses mais souvent à la télé on voit que ce qui est négatif, je verrai si au journal on parlera de nos enfants ! En tout cas moi je suis fière de ma fille et de ses camarades ! ».

Leur coach et professeur d’EPS fait partie de ceux qui ont initié le Tchoukball à la Réunion. En 2012, le Lycée Marie Curie lance l’enseignement d’exploration en EPS ; c’est ainsi que le lycée intègre le Tchoukball dans son projet d’établissement.

Ce projet permet de créer le premier club de Tchoukball de la Réunion (affilié à la fédération française de Tchoukball) et de réaliser un lien fort entre le milieu scolaire et le milieu fédéral. Ces lycéennes pourraient jouer dans le milieu fédéral et qui sait certaines pourraient être sélectionnées dans l’équipe de France. L’essentiel est de participer, puisque l’équipe n’a au final pas remporté de match, et de progresser tout en côtoyant les jeunes d’autres pays. « Elles ont été exemplaires et ont pu décourvir la ville de Rimini », rapporte leur encadrement.

« Elles pourraient devenir les futures ambassadrices du Tchoukball à Mayotte !
Une action qui répond aux objectifs du plan de mandature 2015-2021 du Conseil Départemental de Mayotte. »

La délégation de Mayotte à La Réunion