21.9 C
Dzaoudzi
lundi 8 août 2022
AccueilEconomieLe programme Orange Digital Center veut rendre le numérique accessible à tous

Le programme Orange Digital Center veut rendre le numérique accessible à tous

C'est un programme indispensable que vient de mettre en place l'opérateur Orange en Hexagone et à Mayotte : décliner sur 12 sites en France une formation au numérique pour lutter contre l'illectronisme.

Difficile de continuer à développer les outils du numérique en laissant une frange de la population sur le bord des chemins de la communication mondiale. Il en va aussi du développement du marché des équipements.

Le constat est dressé : “Aujourd’hui, 17% des français peinent à utiliser les outils numériques du quotidien et une entreprise sur deux manque de compétences internes pour accompagner la montée en puissance des pratiques liées au numérique. A Mayotte, près de 50% de la population sont en situation d’illettrisme ou illectronisme, notamment les jeunes, dans un contexte où les démarches en ligne se sont multipliées, accentuées par la crise sanitaire”. Sans compter les cours dispensés en télétravail pendant les phase de confinement.

Face à cette réalité, Orange lance le programme Orange Digital Center pour renforcer ses actions de développement des compétences numériques à Saint-Ouen-sur-Seine ainsi que sur l’ensemble du territoire français.

Orange y voit avec justesse “un levier de développement social et économique dans les territoires, y compris ruraux, avec l’appui de partenaires locaux, associations, collectivités locales et mairies.” Il implique notamment les salariés de Orange dans la transmission de leur savoir.

Orange, SRR, Mayotte, Arcep
Un Orange Digital Center implanté à Mayotte

Orange Digital Center est accessible à tous, quel que soit son âge, aux professionnels, commerçants, artisans, clients Orange ou non. Il propose des ateliers pour découvrir les outils numériques, des jeux de sensibilisation aux bons usages du numérique, des espaces FabLab pour expérimenter, fabriquer, prototyper, découvrir les métiers de demain ou encore des conférences et ateliers pour accompagner les femmes entrepreneuses dans leur projet d’entreprise.

La plateforme digitale orangedigitalcenter.fr complète le dispositif. Le public peut y consulter l’agenda des événements Orange Digital Center sur l’ensemble du territoire, s’inscrire aux ateliers ou encore accéder à des solutions d’apprentissage en ligne.

En plus de Saint-Ouen-sur-Seine, 11 autres sites en France lancent également ce jour le programme Orange Digital Center : 2 à Grenoble, Toulouse et Roubaix, 1 à Schiltigheim, Rennes, Mamoudzou à Mayotte, Saint-Pierre de La Réunion et Fort-De-France en Martinique. D’autres sites viendront prochainement compléter cette liste.

Des dispositifs partenaires, nomades ou temporaires, dans des tiers lieux, accueillent aussi tout ou une partie du programme Orange Digital Center à travers le pays.

Pour André Martin, Directeur Général Orange Réunion Mayotte, « Le lancement d’Orange Digital Center incarne et renforce l’engagement de notre entreprise de ses salariés et de ses partenaires, acteurs de proximité, pour rendre le numérique accessible à tous (…) et lutter contre l’exclusion numérique ».

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Mlezi Maore : le directeur général quitte ses fonctions pour devenir sous-préfet de Barcelonnette

139533
Suite à sa nomination, par décret du Président de la République en date du 29 juillet dernier, au poste de sous-préfet de Barcelonnette dans le département des Alpes de Haute-Provence, Dahalani M’Houmadi quitte ses...

Jumelage Mayotte-Comores : “trahison”, ou réaffirmation diplomatique d’une Mayotte française?

139533
Ce lundi 1er août, le Collectif des Citoyens de Mayotte scellait symboliquement les portes de la mairie de Mamoudzou pour protester contre le jumelage prévu entre le chef-lieu et les villes de Tsidjé (Grand-Comores) et Mutsamudu (Anjouan). Une initiative qui divise : là où le Collectif évoque une "trahison", le premier édile de Mamoudzou y voit une réaffirmation officielle de l'identité française de l'île au lagon.

Koungou : un comité de sécurité créé pour faire face à la délinquance

139533
Jeudi dernier, la ville de Koungou communiquait sur les réseaux sociaux à propos de la constitution d’un comité de sécurité. Son objectif ? Mutualiser les moyens des comités déjà existants pour mieux mailler les quartiers et améliorer la collecte d’information en cas de troubles. Malgré les actes de médiation, les événements de ces derniers temps font naître un ras-le-bol perceptible.

Les outre-mer dans la Constitution : « changer de paradigme ultramarin est une nécessité...

139533
Pour nourrir le débat sur la place des outre-mer dans la Constitution, la délégation sénatoriale aux outre-mer a organisé en juin dernier une réunion conjointe avec l’Association des juristes en droit des outre-mer. L’objectif, esquisser des pistes de réflexion pour refonder les articles 73 et 74 de la Constitution au regard des réalités des territoires ultra-marins.

Les députés de l’île en première ligne pour défendre Mayotte et les outre-mer

139533
Estelle Youssouffa et Mansour Kamardine semblent ne pas avoir démérité depuis ce début de semaine dans l’hémicycle. Si la première a été élue en début de semaine vice-présidente de la délégation aux outre-mer de l’Assemblée nationale, le second a eu un amendement voté en son nom prévoyant une enveloppe de 15 millions d’euros pour « renforcer les aides alimentaires en Outre-mer ».
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com