22.9 C
Dzaoudzi
jeudi 11 août 2022
AccueilEconomieLe conseil départemental alloue 1,8 million d'euros aux associations sportives

Le conseil départemental alloue 1,8 million d’euros aux associations sportives

Une commission permanente du département se tenait ce mardi 7 juin, notamment autour des subventions annuelles aux clubs sportifs, au grand âge et aux personnes souffrant de handicap.
25 rapports étaient inscrits à l’ordre du jour, ainsi que 2 rapports complémentaires, de la Commission permanente de ce mardi 7 juin 2022, dans la salle du Cinéma Alpa Joe, présidée par Ben Issa Ousséni.
La Commission aménagement du territoire, infrastructures et foncier, présentait un rapport sur le développement de la brique en terre crue compressée (BTC) a été adopté. “L’objectif est de pouvoir utiliser la BTC comme matériau de structure pour réduire les coûts des constructions et ainsi promouvoir les connaissances techniques du territoire mahorais, et mieux faire face aux enjeux de la transition énergétique.”
Des subventions à hauteur de 1,8 million d’euros ont été attribuées aux ligues, comités, clubs sportifs et associations de jeunesse de Mayotte pour l’année 2022. La mise en place d’un conseil départemental des jeunes de Mayotte a été actée.
Le seul rapport figurant dans la Commission formation professionnelle éducation et insertion, a été adopté, en faveur de l’attribution d’une subvention de 175.000 euros au lycée Younoussa Bamana pour l’achat des manuels scolaires.
La Commission solidarité action sociale et santé, portait l’attribution d’une aide financière de 570.000 euros aux associations et institutions intervenant dans le domaine social et médico-social en direction des personnes âgées et personnes handicapées au titre de l’année 2022, adoptée  dans le cadre de la mise en œuvre du schéma départemental de l’autonomie.
Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

SMAE, Vinci, Mayotte

Coupure d’eau en cours dans le village de Longoni

139533
Le syndicat des eaux, dans un communiqué, informe les usagers du village de Longoni "qu'une casse sur le réseau de distribution d'eau potable" contraint...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Les élections départementales de Sada se tiendront les 25 septembre et 2 octobre prochains

139533
A la suite de l'annulation des élections départementales du binôme Kamardine/Ibrahim à Sada entérinée par la décision du Conseil d'Etat le 19 juillet dernier, la préfecture communique sur les nouvelles dates. Les élections départementales partielles...

La délégation de Tanzanie est arrivée à Mayotte

139533
Les travaux de coopération régionale du conseil départemental avancent bien, avec l’arrivée ce mercredi de la délégation de Tanzanie sur le territoire mahorais.

Visite ministérielle : de grands enjeux en perspective

139533
Dans le cadre de la visite du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, Gérald Darmanin, et du ministre délégué aux Outre-mer, Jean-François Carenco, prévue la semaine du 22 août prochain, les séances de travail se sont multipliées à Paris la semaine dernière. Ainsi, le 5 août, le président du Conseil départemental, Ben Issa Ousseni a été reçu par Jean-François Carenco. La veille, la parlementaire Estelle Youssouffa s’était entretenue avec Gérald Darmanin.

Mlezi Maore : le directeur général quitte ses fonctions pour devenir sous-préfet de Barcelonnette

139533
Suite à sa nomination, par décret du Président de la République en date du 29 juillet dernier, au poste de sous-préfet de Barcelonnette dans le département des Alpes de Haute-Provence, Dahalani M’Houmadi quitte ses...

Jumelage Mayotte-Comores : “trahison”, ou réaffirmation diplomatique d’une Mayotte française?

139533
Ce lundi 1er août, le Collectif des Citoyens de Mayotte scellait symboliquement les portes de la mairie de Mamoudzou pour protester contre le jumelage prévu entre le chef-lieu et les villes de Tsidjé (Grand-Comores) et Mutsamudu (Anjouan). Une initiative qui divise : là où le Collectif évoque une "trahison", le premier édile de Mamoudzou y voit une réaffirmation officielle de l'identité française de l'île au lagon.
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com