29.9 C
Dzaoudzi
dimanche 29 mai 2022
AccueilEconomieWassnaWass : la marque Orange se met au vert

WassnaWass : la marque Orange se met au vert

Environnement, sport, dangers des écrans, jeunesse, et bien sur lutte contre la fracture numérique. Derrière la campagne Wassnawas qui a fleuri cette semaine sur les panneaux publicitaires de l'île, Orange frappe un grand coup (de com') pour mettre l'accent sur ses valeurs et ses actions

Tout le monde ou presque a pu voir ces derniers jours la vaste campagne publicitaire “Wassnawass” sur les panneaux en 4×3 de l’île. C’est simple, ils sont partout, et témoignent de la volonté de la société Orange, qui est derrière cette campagne, de la faire connaître de tous.

Pour André Martin, directeur général d’Orange Réunion-Mayotte, Wassnawass “ce n’est absolument pas juste une com ou une publicité, c’est notre raison d’être, c’est l’incarnation locale de la raison d’être du groupe Orange mondial. Ce n’est pas une marque mais ce qui motive l’ensemble des collaborateurs et salariés d’Orange au quotidien”. Un discours bien rodé, mais bien abstrait aussi. Au fil de la conférence de presse qui se tenait ce jeudi matin à la CCI de Mamoudzou, différents responsables ont donc égrainé tout ce que la campagne inclut : le doublement de la capacité du réseau mobile et fixe en 4 ans, le soutien à des associations sportives comme la fédération de football, à des artistes, ou à des campagnes de sensibilisation comme celles de prévention contre les dangers des écrans, ou visant à un meilleur usage du numérique.

Le directeur d’Orange dans la zone présente un discours bien rodé sur la marque

“Ce qu’on cherche c’est à véhiculer un message de mieux vivre en semble, des générations et des communautés. C’est la traduction de ce qu’on peut apporter, nos actions, mais aussi tout le lien social qu’on peut apporter avec le numérique. On en revient à la raison d’être du groupe Orange. Ce qu’on cherche à faire c’est à créer du lien au travers du numérique et à faire ressortir l’humain. Ça a encore plus de sens dans un territoire comme Mayotte où on a une population jeune qui utilise les outils digitaux, il faut voir comment les jeunes générations les utilisent à bon escient pour favoriser le bien vivre ensemble” détaille le directeur, qui insiste sur plusieurs actions.

“On a un partenariat avec la fédération française de football, on cherche à faire des actions autour de la sensibilisation, sur le cyberharcèlement, la bonne utilisation des smartphones, c’est être partenaire sur les valeurs du sport et de la culture qui sont essentielles à la société mahoraise, mais aussi sensibiliser à la bonne utilisation du numérique, et des festivals de danse ou de musique où on crée une application digitale permettant à des jeunes de se mettre en avant pour peut être un jour avoir des débouchés. C’est le but de tous les partenariats que l’on noue avec les associations pour aider ces jeunes à s’insérer dans la société”.

En accompagnant des artistes ou des sportifs, la compagnie rend son image incontournable

En clair, Wassnawass, c’est une campagne de communication à grande échelle visant à “montrer et incarner que Orange est un acteur du développement économique” mais c’est aussi et surtout “une signature de marque”, autrement dit, un slogan, censé résumer les valeurs qu’une entreprise entend incarner, et rendre cette dernière plus facilement reconnaissable, voire incontournable.

Certains y sont parfaitement arrivés, en martelant des slogans qui sont à jamais associés à telle ou telle marque. Wassnawass, c’est donc enfin, finalement, un gros pari.

“Cette signature n’a de signification que si elle veut dire quelque chose au quotidien pour nos clients. Il faut apporter des preuves, si on ne les apporte pas, ça va faire flop et il n’y aura pas de signification” reconnaît le DG du groupe dans l’océan Indien.

Y.D.

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Colloque sur “La place de la coutume à Mayotte” au CUFR

139533
Le Centre Universitaire de Recherche et de Formation (CUFR) organise la restitution publique du projet de recherche intitulé "La place de la coutume à Mayotte" porté notamment par Aurélien Siri, directeur du CUFR et maître de conférences en Droit privé, qui se déroulera le mercredi 1er juin 2022 à l'amphithéâtre du CUFR de Dembéni
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Yael Braun Pivet, Mayotte, OUtre-mer

Yaël Braun-Pivet, nouvelle ministre des outre-mer, avait pointé la responsabilité de l’Etat dans la...

139533
Au terme d'un suspens sans fin, le nouveau gouvernement choisi par la nouvelle première ministre a été constitué. Plusieurs ministres restent au gouvernement, et c'est Yaël Braun-Pivet qui est nommée à l'Outre-mer. Elle était venue en immersion dans les quartiers de cases en tôles sur les hauteurs de Doujani en 2018
Sénat, déchets, outre-mer, Mayotte

Le Sénat étudie la gestion des déchets dans les territoires ultramarins: “Comment éviter le...

139533
La Délégation sénatoriale aux outre-mer va consacrer son prochain rapport d’information à la gestion des déchets dans les territoires ultramarins. En partant d'une "situation préoccupante", il faut arriver à un objectif "zéro déchets". Un déplacement des sénateurs est prévu en juin à Mayotte
Législatives, LREM, Ensemble!, Mayotte

Législatives – Boinamani Madi Mari investi par le parti de la majorité présidentielle dans...

139533
Deux nouveaux candidats sont investis en outre-mer par "Ensemble ! - Majorité présidentielle", l'émanation de LREM en associations avec les autres partis au pouvoir. Nous en sommes à la 3ème vague ultramarine d'investiture de candidats...
Fort-de-France, RUP, Mayotte

L’appel de Fort-de-France pour une politique collant aux réalités des territoires ultramarins

139533
Au lendemain de la présidentielle, alors que l'Europe est sous les feux de l'actualité internationale, les représentants des 6 RUP français ont alerté sur l'urgence de modifier les politiques Outre-mer des Etats.
Chirongui, Mayotte

Bihaki Daouda, nouveau maire de Chirongui

139533
Le conseil municipal a élu un successeur à l'éphémère et condamné Andhanouni Saïd qui aura dirigé la commune pendant moins de deux ans. Bihaki Daouda devra mener les nombreux projets de la commune, qui ont été poursuivis pendant l'interim
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com