27.8 C
Mamoudzou
vendredi 27 janvier 2023
AccueilCultureA Chirongui, le cinéma devient l'écran noir de leurs nuits blanches

A Chirongui, le cinéma devient l’écran noir de leurs nuits blanches

Encore une histoire de DSP. La mairie de Chirongui reproche à l'association Cine Musafiri de ne pas avoir respecté les clauses de la délégation de la gestion des projections de cinéma, quand cette dernière menace d'aller en justice. En tout cas, le maire annonce que the show must go on !

« Qui veut fermer l’unique salle de cinéma ouverte de l’île ? » C’est l’interpellation cash de l’association Ciné Musafiri à destination des médias et amateurs du 7ème art. Le Pôle culturel de Chirongui, conçu au départ pour laisser une large part (3 semaines sur 4) aux projections de cinéma, va-t-il lui fermer ses portes ?

En tout cas, ce n’est plus le grand amour avec la municipalité, puisque l’association dénonce « des élus au service de la population qui ont pour but de priver leurs administrés et le reste de la population de l’île, d’un de leurs loisirs les plus appréciés (…) ils nous menacent de fermeture avec un ultimatum début janvier 2022, le tout appuyé sur des preuves erronées. » Ses dirigeants annoncent avoir saisi la justice.

Manifestement, le maire a des reproches à faire à Ciné Musafiri. Nous avons contacté Andhanouni Saïd, qui a synthétisé ses griefs dans un communiqué. Il se veut tout d’abord, rassurant, il va « continuer à proposer à tous une programmation cinéma dans les plus brefs délais ». Mais ce sera apparemment sans Cine Musafiri. A qui il reproche non seulement de ne pas avoir respecté les clauses de la délégation de service public, mais aussi de ne pas avoir répondu aux demandes de conciliation: « Au terme d’une procédure légale, la commune a décidé de résilier ce contrat pour non-respect de ses termes par l’association, malgré plusieurs tentatives de conciliation et d’échanges à l’initiative de la commune. »

Des arguments que Ciné Musafiri bat en brèche dans un nouveau communiqué, où il indique que « depuis 2 ans, tous les rdv que nous avons demandé, souvent avec insistance se sont terminés devant des chaises vides. » Lire la Réponse de Ciné Musafiri

Le cinéma du Pôle culturel avait trouvé son public

Des films en sortie nationale

Dommage, car la prouesse de Ciné Musafiri est à souligner, avec des projections en simultané des sorties nationales, notamment pour « Tenet » ou du dernier James Bond, « 4 à 5 films différents chaque semaine. 25000 spectateurs depuis février 2020 malgré la crise ». La mairie de Chirongui le souligne d’ailleurs qui dit avoir  « conscience du travail effectué depuis 12 ans sur le territoire et encourage Ciné Musafiri dans le maintien des séances de cinéma plein air auprès de toutes les communes de l’île. »

Elle rapporte aussi que « en 2 ans d’exploitation, du fait des aléas et difficultés, dont la crise sanitaire, aucun frais n’a été demandé à l’association. L’ensemble des frais de fonctionnement et d’entretien ont été directement pris en charge par la municipalité de Chirongui. » La municipalité a proposé à Cinémusafiri d’examiner la situation des personnels de l’association.

Alors que les dirigeants de l’association appellent à manifester ce dimanche 12 décembre lors du conseil municipal qui doit valider la résiliation, le maire réitère, « il n’a jamais été question de fermer les portes du cinéma. La résiliation du contrat liant la mairie et l’association n’empêchera pas le cinéma de fonctionner au sein de la structure. » Lire le Communiqué de la mairie de Chirongui

Et peut-être qu’un jour, le cinéma Alpa Joe du conseil départemental à Mamoudzou rouvrira-t-il ses portes…

A.P-L.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
STM, Mayotte

Droit de retrait du personnel du STM

0
Pas de rotations de barges depuis ce vendredi matin 7h. Le personnel a décidé d'exercer son droit de retrait en raison de l'état du service et des responsabilités endossées
CHM, agression , Mayotte, CME,

Rassemblement des soignants : l’hôpital, entre sanctuaire et portes-ouvertes aux malades

0
Les langues se sont déliées lors du rassemblement de soignants en soutien au chirurgien agressé dans l’enceinte du CHM. Les déficiences sont nombreuses, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Après cette agression, l'impact sur l’attractivité de l’île va encore s’en ressentir
Sénat, LADOM, continuité territoriale, La Réunion, Mayotte

Sénat – Continuité territoriale, la parole est donnée aux représentants de l’océan Indien.

0
C’est depuis le Sénat, par retransmission directe et visioconférence que se déroulait ce jeudi 26 janvier 2023, une table ronde organisée par la délégation sénatoriale aux outre-mer, dédiée à l’étude des problématiques et aides à la mobilité, entre l’Hexagone et les départements ultramarins de la Réunion et Mayotte
SMEAM, Assainissement, eau, Mayotte, Chambre régionale des Comptes

La CADEMA va reprendre la compétence en matière d’assainissement

0
La CADEMA a organisé une réunion hier en fin d’après-midi afin de délibérer pour sortir du syndicat des eaux, SMAE. En effet, le torchon brûle depuis pas mal de temps entre la Communauté d’agglomération et le syndicat. L’objet du conflit est que SMAE ne ferait pas les travaux nécessaires et urgents concernant le réseau d’assainissement.
Sciences Po, Paris, Mayotte

Les meilleurs élèves du lycée des Lumières vont découvrir Science Po Paris

0
Pour la 4ème année, un pont est dressé entre le lycée mahorais et l’institut élitiste national. Il va être le prétexte à une découverte des institution et des joyaux culturels de la capitale, de quoi nourrir la culture générale des élèves

Recent Comments