28.9 C
Dzaoudzi
dimanche 28 novembre 2021
AccueilorangeExcès de manganèse : les explications et les recommandations de l'ARS

Excès de manganèse : les explications et les recommandations de l’ARS

Depuis le début de la crise Manganèse, on n'avait pas entendu l'ARS. Chaque média allant chercher l'information où il pouvait, avec le risque que souligne l'Agence Régionale de Santé, celles de nourrir des rumeurs. Cinq jours après que l'information soit tombée de la SMAE sur la présence d'un taux excessif de manganèse dans l'eau potable pour une partie de l'île, un communiqué vient enfin d'être publié.

Il précise quelles sont les teneurs actuellement détectées, et celles autorisées par l’ANSES, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail. Les taux de manganèse retrouvés le 22 novembre dans les villages concernés* sont compris entre 13 μg/l et 106 μg/l, soit “au-delà de la valeur maximale admissible fixée par l’ANSES à 60 μg/l”. Comme nous l’avions expliqué, la SMAE a mélangé d’autres sources approvisionnement à celle produite par l’usine de Bouyouni, ce qui a eu pour conséquence mécanique de faire chuter cette teneur en manganèse.

Pour ce qui est des recommandations, le message est plus flou. L’ARS rappelle que le communiqué de restriction des usages en eau n’a concerné que les enfants de 0 à 4 ans, mais indique également que d’autres personnes pourraient être fragilisées par cet apport exagéré de manganèse pour ne pas l’éliminer correctement, ” comme les personnes atteintes de maladies ou de malformations hépatiques et les personnes anémiques”. Mais aucune recommandation précise n’est notée.

Après avoir sollicité ses services, et en résumé, l’ARS nous précise que des précautions doivent être prises chez ces personnes fragiles, chez les jeunes enfants, ainsi que chez les personnes âgées, “qui semblent plus sensibles aux effets du manganèse, étant donné la fragilité de leurs cellules neuronales et leurs mécanismes d’homéostasie efficaces”.

Un thé aromatisé au manganèse

L’ARS évoque par ailleurs la présence de haute teneur en manganèse dans de nombreux aliments : “Le manganèse constitue l’un des minéraux les plus abondants dans l’environnement. C’est un oligo-élément essentiel au fonctionnement du corps humain. L’air, l’eau et le sol peuvent être source d’exposition au manganèse, mais il est reconnu que les aliments constituent le principal apport (les grains entiers, le thé, les noix et les légumes sont les sources les plus importantes). Par exemple, une portion d’ananas (82 g) contient environ 800 μg de manganèse. Une tasse de thé peut en contenir jusqu’à 500 μg.” On imagine qu’un thé préparé avec de l’eau du robinet dans les villages concernés, va faire péter tous les plafonds !

ARS, manganèse, Mayotte, ANSES
La couleur de l’eau est toujours ocre lors du test que nous avons effectué ce mercredi 24 novembre

Ce manganèse se niche partout nous apprend l’ARS, “de nombreuses eaux minérales présentent des concentrations en manganèse relativement élevées pouvant aller jusqu’à plusieurs centaines de μg/l (…) au-delà des valeurs mesurées à Mayotte sur l’eau du robinet. C’est d’ailleurs une des raisons qui explique que ces eaux sont déconseillées pour les nourrissons.”

Si les jeunes enfants sont plus vulnérable à cet excès de manganèse dans leur eau, c’est en raison d’un rapport à leur poids, “et ils l’éliminent moins facilement”. “Les nourrissons représentent la population la plus à risque, en particulier s’ils sont alimentés exclusivement au biberon à partir de préparations commerciales reconstituées avec de l’eau du robinet présentant des concentrations élevées en manganèse.”

Les risques pour la santé

Comme nous l’avions mentionné, une absorption exagérée de manganèse peut avoir un impact sur “le Quotient intellectuel, le comportement, la performance scolaire, la mémoire à court terme, la dextérité motrice, la souplesse cognitive, etc. L’action du manganèse en excès se situe essentiellement au niveau du système respiratoire et du cerveau (hallucinations, manque de mémoire, problèmes aux nerfs)”.

La limite fixée par l’ANSES de 60 μg/l se base sur la valeur de référence pour les enfants de 0-4 ans. Pour les enfants de 4-7 ans, cette valeur de référence est de 190 μg/l. L’Organisation Mondiale de la Santé, quant à elle, recommande un plafond de 400 μg/l dans l’eau potable.

L’ARS reprend les explications fournies par la SMAE pour expliquer cet excès de manganèse, “cette période de vidange et de baisse du taux d’oxygène dans l’eau des retenues collinaires permet au manganèse piégé dans les sédiments d’être libéré sous forme soluble dans l’eau. Le traitement en place actuellement ne permet pas de retenir le manganèse au niveau de l’usine de production, ce qui entraine des concentrations au-delà des références de qualité sur l’eau distribuée”.

A.P-L.

* Bouyouni, Longoni, Kangani, Trevani, Koungou, Majicavo, Koropa, Majicavo Lamir, Hauts Vallons, Kaweni, Cavani, Cavani sud, Mandzarsoa, M’Tsapéré, Doujani, Ambassadeur, Passamainty-Ngnambo Titi, Convalescence, La Vigie, Labattoir et Dzaoudzi.

 

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Vanille, Mayotte

Filière en structuration, la vanille se fête le 11 décembre

0
Le territoire va fêter un des produits qui fit l'excellence de la filière agricole en ayant par le passé été couronné au niveau national: la vanille de Mayotte doit retrouver son statut, c'est ce qu'impulse l'association Saveurs et Senteurs de Mayotte. Une semaine de festivité autour de l'or noir des pâtissiers
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.

L’ancienne maire de Chirongui condamnée pour diffamation

0
Dans un discours de campagne en juin dernier, Roukia Lahadji avait accusé le chef de la police municipale de Chirongui de violences ayant pour but d'intimider les électeurs. Ces propos ont été reconnus diffamatoires, mais la justice l'a blanchie du caractère racial de ces accusations, conduisant à une peine tout à fait symbolique à l'issue d'un procès teinté de politique.
Frédérique Vidal, Mayotte

Arrivée ce jeudi de la ministre de l’Enseignement supérieur à Mayotte

0
Frédérique Vidal sera à Mayotte ces jeudi 18 et vendredi 19 novembre 2021. Professeur des universités, la ministre nommée en mai 2017 sera accueillie par le recteur et chancelier des universités Gilles Halbout. Sa visite tournera autour du CUFR et des thèses de recherches sur les milieux marins et du volcan