28.9 C
Dzaoudzi
dimanche 28 novembre 2021
AccueilEconomieL'Insee confirme des prix à la consommation en hausse depuis un an

L’Insee confirme des prix à la consommation en hausse depuis un an

En septembre les prix à la consommation augmentent encore, confirmant une tendance à la hausse constatée depuis un an. Crise Covid, retards de containers et relance économique parfois difficile participent à expliquer ces hausses qui touchent l'alimentaire comme les services.

Votre porte-monnaie ne déforme plus vos poches ? C’est normal.

“En septembre 2021, les prix à la consommation augmentent de 0,3 % à Mayotte” indique l’Insee qui produit chaque mois un bilan des prix à la consommation. L’institut national des statistiques économiques explique que “la hausse des prix concerne en premier lieu les produits alimentaires, notamment les produits frais, viandes et volailles. Dans les services, les prix augmentent également, principalement dans la restauration. À l’inverse, les prix de l’énergie baissent légèrement”. Une tendance qui est nationale, mais qui se ressent tout particulièrement ici. “Sur un an, les prix augmentent de 2,5 % à Mayotte et de 2,2 % ailleurs en France.”

Premiers chiffres qui piquent, ceux de l’alimentaire.

“Les prix des produits alimentaires augmentent de 0,8 % en septembre, comme le mois précédent. La hausse des prix des viandes et volailles se poursuit (+ 1,3 %), tirée par ceux des poulets congelés. Les prix des produits frais renchérissent : + 1,8 % après + 1,4 % en août. À l’inverse, les prix des œufs et produits laitiers baissent fortement (-1 ,1 %). Sur un an, les prix de l’alimentaire augmentent de 0,9 % à Mayotte et de 1,0 % en France”.

Et cette hausse des produits alimentaires est répercutée logiquement sur les prix de la restauration, rangée dans la catégorie “service” qui augmente donc à son tour.

“Les prix des services augmentent de 0,3 % en septembre, du fait principalement de la hausse des tarifs de la restauration. Les prix des autres services croissent également mais de manière moindre” indique l’Insee. Sur les services, télécommunications mises à part, la facture a bien grimpé. “Sur un an, les prix des services augmentent de 4,0 % à Mayotte et de 1,4 % en France” indique l’Insee, confirmant une tendance plus forte à l’augmentation des prix sur notre île.

Par ailleurs, des produits de première nécessité comme l’hygiène ou l’habillement augmentent de 0,4% et les appareils ménagers, de 0,3%. Globalement, les autres produits ménagers baissent de 0,6%, ce qui conduit Mayotte à inverser la courbe par rapport à la métropole sur ce seul volet. “Sur un an, les prix des produits manufacturés reculent de 0,2 % à Mayotte, tandis qu’ils augmentent de 0,4 % en France”. En gros, manger coûte plus cher, mais faire la vaisselle, un peu moins.

+9.4% d’augmentation pour le tabac en un an

Autre bonne nouvelle, une (très) légère baisse des prix de l’énergie, après un bond de 12,6% sur un an. La flambée du prix du gaz et de l’électricité qui ébranle l’Union Européenne ces jours-ci touche moins Mayotte, qui bénéficie d’un léger repli du prix du baril.

Le plein reste moins cher qu’en métropole… mais plus qu’à La Réunion

“Cette baisse résulte du repli des tarifs des hydrocarbures. Les prix de l’électricité restent stables. À l’inverse, le prix de la bouteille de gaz continue d’augmenter (+ 2,1 %). Sur 12 mois, les prix de l’énergie croissent de 12,3 % à Mayotte et de 14,9 % en France”. De quoi voir le jerrican à moitié plein.

Quant au tabac, comme il n’y a pas de fumée sans feu, il continue de flamber. Si les prix des paquets de clopes se “stabilisent en septembre, après une hausse constante depuis avril, sur un an, ils augmentent de 9,4 % à Mayotte et de 4,8 % en France”.

Ces données sans filtre sont issues des  “1 150 relevés de prix effectués chaque mois par des enquêteurs de l’Insee. Ces relevés sont effectués auprès de 130 points de vente et fournisseurs de biens et services. “

Y.D.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Vanille, Mayotte

Filière en structuration, la vanille se fête le 11 décembre

0
Le territoire va fêter un des produits qui fit l'excellence de la filière agricole en ayant par le passé été couronné au niveau national: la vanille de Mayotte doit retrouver son statut, c'est ce qu'impulse l'association Saveurs et Senteurs de Mayotte. Une semaine de festivité autour de l'or noir des pâtissiers
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.

L’ancienne maire de Chirongui condamnée pour diffamation

0
Dans un discours de campagne en juin dernier, Roukia Lahadji avait accusé le chef de la police municipale de Chirongui de violences ayant pour but d'intimider les électeurs. Ces propos ont été reconnus diffamatoires, mais la justice l'a blanchie du caractère racial de ces accusations, conduisant à une peine tout à fait symbolique à l'issue d'un procès teinté de politique.
Frédérique Vidal, Mayotte

Arrivée ce jeudi de la ministre de l’Enseignement supérieur à Mayotte

0
Frédérique Vidal sera à Mayotte ces jeudi 18 et vendredi 19 novembre 2021. Professeur des universités, la ministre nommée en mai 2017 sera accueillie par le recteur et chancelier des universités Gilles Halbout. Sa visite tournera autour du CUFR et des thèses de recherches sur les milieux marins et du volcan