28.9 C
Dzaoudzi
dimanche 28 novembre 2021
AccueilEconomieElections à la CMA : la liste « Agir pour les artisans...

Elections à la CMA : la liste « Agir pour les artisans » arrive en tête

Les résultats de l’élection des membres de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA) ont été dévoilés ce lundi 18 octobre lors d’une réunion à la préfecture. La liste « Agir pour les artisans » menée par Madi Darkaoui est arrivée en tête et obtient donc 13 sièges sur 25 au sein de la chambre. Une large majorité qui lui permettra de mettre en œuvre sa politique principalement axée sur la formation des artisans.

« Nos membres souhaitent orienter la politique de la CMA vers une meilleure formation des artisans », indique Madi Darkaoui dont la liste « Agir pour les artisans » est arrivée en tête des élections des membres de la CMA qui s’est tenue le jeudi 14 octobre dernier. Ayant obtenu 13 sièges sur 25, sa liste aura donc tout le loisir de mettre en œuvre ses idées, même s’il indique vouloir collaborer activement avec les listes minoritaires. Ces dernières sont « A venir », qui a obtenu 5 sièges, Moja, avec 4 sièges, et Walezi avec 3 sièges. « Notre porte est ouverte pour une collaboration au sein de la structure », insiste Madi Darkaoui. Si ce dernier souhaite mettre l’accent sur la formation, c’est qu’il a constaté que beaucoup d’entreprises avaient du mal à recruter une main-d’œuvre qualifiée sur le territoire. « Nous allons donc mettre en place des formations pour les artisans, mais également pour les ouvriers car c’est également très important », a-t-il déclaré à l’issu de l’annonce des résultats.

Par ailleurs, « Agir pour les artisans » souhaite aussi former les agents de la CMA afin d’augmenter leur efficacité au sein de la structure. Restructurer certains corps de métier fait en outre partie du programme de sa liste. « Dans le BTP par exemple, nous avons pu constater un manque flagrant d’ouvriers qualifiés. En menuiserie, c’est la même chose ! Il nous faut d’urgence remédier à ce problème afin que Mayotte puisse évoluer », a affirmé Madi Darkaoui tout en indiquant que ces points constituaient la base du programme de sa liste mais que « d’autres points seraient naturellement abordés afin d’améliorer l’efficacité de la structure ».

18,23% de taux de participation

Lors du dépouillement des résultats, Thierry Perillo, directeur de la relation avec les collectivités locales au sein de la préfecture, a annoncé que le taux de participation à ces élections s’élevait à 18,3%. « C’est certainement l’un des meilleurs taux nationaux », s’est-il félicité, preuve que les artisans mahorais s’impliquent véritablement dans la politique de la CMA en vue de faire progresser leur profession dans tous les domaines.

Salim Soumaïla, actuel président de la CMA (à d.), a annoncé son intention de ne pas se représenter le 12 novembre prochain.

L’élection du président de la chambre se tiendra quant à elle le 12 novembre prochain. L’actuel président Salim Soumaïla a annoncé son intention de ne pas se représenter. En effet, au terme de 6 années de mandature, il estime avoir largement contribué à améliorer la condition des artisans de Mayotte et souhaite passer le relais. S’il déplore le fait « de ne pas avoir été aidé financièrement au niveau national », il est toutefois fier d’avoir pu remettre en place le CEFA (Centre d’éducation et de formation en alternance) qui avait été fermé en 2003. « J’ai bataillé pour le remettre en place car je considère que c’est une formation de choix pour les jeunes Mahorais », a-t-il affirmé. Par ailleurs, c’est également sous sa mandature que l’URMA (Université Régionale des Métiers de l’Artisanat) a été mise en place sur le territoire, permettant ainsi aux jeunes artisans mahorais de se former dans le supérieur. Un bilan satisfaisant qui lui permet de passer la main honorablement afin qu’un autre président continue à améliorer le niveau des artisans de Mayotte sous la prochaine mandature.

Nora Godeau

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Vanille, Mayotte

Filière en structuration, la vanille se fête le 11 décembre

0
Le territoire va fêter un des produits qui fit l'excellence de la filière agricole en ayant par le passé été couronné au niveau national: la vanille de Mayotte doit retrouver son statut, c'est ce qu'impulse l'association Saveurs et Senteurs de Mayotte. Une semaine de festivité autour de l'or noir des pâtissiers
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.

L’ancienne maire de Chirongui condamnée pour diffamation

0
Dans un discours de campagne en juin dernier, Roukia Lahadji avait accusé le chef de la police municipale de Chirongui de violences ayant pour but d'intimider les électeurs. Ces propos ont été reconnus diffamatoires, mais la justice l'a blanchie du caractère racial de ces accusations, conduisant à une peine tout à fait symbolique à l'issue d'un procès teinté de politique.
Frédérique Vidal, Mayotte

Arrivée ce jeudi de la ministre de l’Enseignement supérieur à Mayotte

0
Frédérique Vidal sera à Mayotte ces jeudi 18 et vendredi 19 novembre 2021. Professeur des universités, la ministre nommée en mai 2017 sera accueillie par le recteur et chancelier des universités Gilles Halbout. Sa visite tournera autour du CUFR et des thèses de recherches sur les milieux marins et du volcan