26.9 C
Dzaoudzi
jeudi 28 octobre 2021
AccueilEconomieBientôt de nouveaux dispositifs de concentration de poissons au large du lagon

Bientôt de nouveaux dispositifs de concentration de poissons au large du lagon

Le parc naturel marin de Mayotte a organisé durant ce mois de septembre plusieurs rencontres avec les pêcheurs de plusieurs communes pour échanger autour de ces dispositifs, qui devraient être opérationnels avant l'été 2022.

Comment sauvegarder les espèces de poissons coralliens, tout en assurant aux pêcheurs mahorais des récoltes et des revenus toujours constants ? Pour le parc naturel marin, l’équation est toute trouvée, et tient en trois lettres : DCP. L’acronyme désigne les dispositifs de concentration de poissons, un mécanisme permettant d’attirer les espèces pélagiques (vivant proche de la surface) dans une même zone, facilitant la tâche des pêcheurs.

Ces derniers ont ainsi été conviés par le parc marin à une série de rencontres tout au long du mois de septembre. L’occasion de présenter aux pêcheurs de Nyambadao, Mtsapéré, Labattoir, Chiconi et Mtsahara l’équipe chargée de la collecte de données du système d’informations halieutiques (SIH). Composée de sept agents, cette unité est chargée de contrôler quotidiennement les points de débarquement de pêche de Mayotte pour les compiler en statistiques.

Croquis sur le fonctionnement d’un DCP

Mais l’objectif de ces cinq rencontres, qui ont attiré une centaine de pêcheurs selon le parc marin, était d’échanger autour de la pose prochaine des DCP, qui devrait intervenir avant la fin de l’année 2021. Il faudra ensuite attendre six mois environ pour que ces dispositifs soient opérationnels. Ces derniers sont effectivement composés d’une longue ligne de mouillage, attachée à un bloc de béton reposant dans le fond. Plusieurs filins sont ensuite attachés à cette ligne, à quelques dizaines de mètres sous la surface. Ces filins permettent d’agréger des algues, du plancton et des micro-organismes, et donc d’attirer dans la zone de plus grands poissons, tels que le thon ou la bonite.

Des flotteurs à la surface permettront aux pêcheurs de repérer la zone du DCP. Reste maintenant à évaluer l’efficacité des dispositifs, qui ambitionnent de protéger les espèces coralliennes en garantissant aux professionnels mahorais des bancs de poissons hors lagon, sans dépasser les distances autorisées pour leurs embarcations.

Axel Nodinot

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Coupure d’eau à Sada et Bandrélé dès 16h ce jeudi

0
Un niveau trop bas dans les réservoirs de tête justifie une coupure d'eau dans le sud, indique la SMAE. Ce nouvel incident fait suite au problème informatique déjà signalé en début de semaine.
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Comores : le fils du président rejette toute intention de lui succéder

0
"Nous devons compter sur nous-mêmes". Tel est le titre d’une longue interview accordée au journal comorien Al-Watwan par le fils aîné du président comorien, Nour El Fath Azali Assoumani. Gestion de la crise de...

Le dispositif « Cadres d’avenir » commence à porter ses fruits

0
Lors d’une cérémonie à la Case Rocher ce vendredi 22 octobre au matin, le sous-préfet Jérôme Millet a remis leurs lettres de félicitations aux Mahorais membres du dispositif « cadres d’avenir » revenus récemment sur le territoire. Ce dispositif d’excellence a été mis en place en 2018 pour aider les étudiants ou professionnels souhaitant se former à bien s’adapter hors de leur île de manière à y revenir avec les compétences requises.

Lourde condamnation de Daniel Zaïdani, son avocat “surpris”

0
Poursuivi pour prise illégale d'intérêt dans un dossier "confus" où de nombreux documents contradictoires ont été recueillis par les enquêteurs, Daniel Zaïdani a été reconnu coupable par les juges, contre l'avis du parquet. Il pourrait perdre son siège au CD.

Poursuivi pour délit de favoritisme, le procès du maire de Koungou fait pschitt

0
Assani Saindou Bamcolo était poursuivi pour non respect des règles de marchés publics devant le tribunal judiciaire. Un procès à l'issue d'une enquête bâclée qui a conduit à l'annulation de toute la procédure avant même l'ouverture des débats.

Intimidations d’élus, Mansour Kamardine appelle à “faire bloc” et à intensifier les décasages

0
"Une seule réponse : faire bloc, accélérer et amplifier les opérations de police avec l’appui ferme du bras séculier de la Justice". Le message de Mansour Kamardine tient en un mot : la fermeté...
WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com