27.8 C
Mamoudzou
samedi 28 janvier 2023
AccueilEconomieUn nouveau pont pour Dzoumogne qui détournera la RN1

Un nouveau pont pour Dzoumogne qui détournera la RN1

Sans aller jusqu’à le qualifier de petit pont qui ne tenait plus guère que par un grand mystère et deux piquets tout droit, tout le monde était unanime pour qualifier ce passage monovoie vers Dzoumogne de vétuste, de dangereux pour les piétons et de ralentisseur de circulation. Un second pont de 35 m, déviant la RN1 vers l’Est, est en gestation depuis 2016. Un investissement de 11, 5 millions d’euros.

Mi-antiquité, mi-desserte vers le Nord, le pont Bailey de Dzoumogne est inclassable. Pont préfabriqué portatif conçu pour un usage militaire, il fait partie de ces infrastructures éphémères qui perdurent à Mayotte. Permettant de traverser la ravine Mro Oua Mare sur une seule voie, il ne correspond plus depuis longtemps aux besoins de développement du territoire. La poursuite de la route en incursion en virage à 90° dans le village, finit de ralentir tout à fait la circulation.

C’est décidé, il aura un grand frère à l’Est, et c’est la DEAL (Equipement) qui l’annonce et qui porte ce projet de déviation de la RN1. On espère qu’il n’aura pas le même sort à rallonge que le pont de la Kwale.

Le constat dressé par l’Equipement est celui d’un pont dont « l’état ne permet plus d’assurer la sécurité optimale des usagers », et qui « nécessite des réparations fréquentes ». Outre sa seule voie de circulation, il ne comporte aucun passage dédié aux piétons. Et un comble, les poids lourds de moins de 19t ne pouvaient l’emprunter et étaient priés de contourner par l’ouest ou le centre de l’île.

Le bruit des poutres en bois donne un charme désuet mais inadapté à cet unique passage du Nord

4.500 véhicules jour empruntent le pont

Il s’agit donc de désenclaver et de désengorger le centre-ville de Dzoumogné, diminuer le trafic de passage dans le village, d’améliorer la sécurité des usagers et des piétons au sein du village, de déclasser la RN1 dans sa traversée de Dzoumogné, afin de redonner à cette route sa fonction de desserte locale et lui attribuer un caractère plus urbain, d’organiser et sécuriser le carrefour de la RN1-RD2, la route départementale vers Mtsangamouji et de réduire la distance et le temps de parcours des poids lourds.

Une étude du trafic a été menée par la DEAL de Mayotte en 2016 et réactualisée en 2021, elle affiche plus de 4.500 véhicules par jour empruntant ce pont entre Bouyouni et Dzoumogne.

Le dossier d’études préalables date de décembre 2015 et a été réalisé par le groupement de maîtrise d’œuvre représenté par les sociétés ARCAD et ETG. Il présente un tracé unique de la déviation, et un ouvrage principal en quadripoutre afin de franchir la ravine de Mro Oua Mare. Il s’agira d’un pont à deux sens de 34,70m qui s’incrustera dans un tracé de contournement de 310m entre deux giratoires (voir plan ci-joint). Il est prévu de remettre en état l’antique pont Bailey et son entretien. La logique est donc de contourner le centre du village.

L’investissement est évalué à 11,5 millions d’euros, dont 3,3 millions pour le carrefour giratoire Sud, 2,2 millions pour celui du Nord, 1 million d’euros de remblai pour le pont qui coutera 4,9 millions d’euros. Mais seulement 3 millions d’euros sont inscrits au Contrat de convergence 2019-2022 de Mayotte.

Il suffit de passer le pont

L’ouvrage au complet (DEAL)

Ce projet de déviation de la RN1 à Dzoumogné est considéré comme étant un aménagement susceptible de modifier « de façon substantielle le cadre de vie ou l’activité économique » de la zone d’étude. Il tombe sous le coup du code de l’urbanisme et nécessite une procédure de concertation publique.

Elle aura lieu de ce lundi 27 septembre au 27 octobre 2021. Une équipe présentera d’ailleurs le projet et recueillera l’avis de la population lors des plusieurs points d’information qui seront mis en place. Rendez-vous est donné par la DEAL à la population ces mardi 28 à 16h et mercredi 29 septembre à 9h sur le parking Sodifram à Bandraboua.

Et la zone géographique concernée

Les objectifs du projet ainsi que les principes d’aménagement retenus, seront exposés. La concertation publique permet de répondre aux questions et de recueillir les avis des acteurs et habitants du territoire concerné, pour appuyer le choix du tracé et intégrer d’éventuelles adaptations ultérieures.

« Il suffit de passer le pont… » chantait Brassens. Espérons qu’il sera franchi, et que cette étude menée en 2016 ne va pas prendre 5 ans supplémentaires avant d’émerger des cartons. Le contrat de convergence se monte au total à 1,6 milliard d’euros et se termine l’année prochaine. Tout doit être consommé.

Consulter le Dossier de concertation de DEAL 2021

Anne Perzo-Lafond

Téléchargez l'avis

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Sanaa, mamoudzou

Recherche de sponsors pour la prochaine édition du festival SANAA du 31 août...

0
L’édition 2022 du festival des arts de Mamoudzou avait rassemblé près de 64.000 spectateurs sur trois jours. Fort de ce succès la Ville de Mamoudzou a décidé de renouveler cette expérience avec une deuxième édition qui rassemblera artistes locaux, nationaux et internationaux. Et recherche des partenaires
STM, Mayotte

Droit de retrait du personnel du STM

0
Pas de rotations de barges depuis ce vendredi matin 7h. Le personnel a décidé d'exercer son droit de retrait en raison de l'état du service et des responsabilités endossées
CHM, agression , Mayotte, CME,

Rassemblement des soignants : l’hôpital, entre sanctuaire et portes-ouvertes aux malades

0
Les langues se sont déliées lors du rassemblement de soignants en soutien au chirurgien agressé dans l’enceinte du CHM. Les déficiences sont nombreuses, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Après cette agression, l'impact sur l’attractivité de l’île va encore s’en ressentir
Sénat, LADOM, continuité territoriale, La Réunion, Mayotte

Sénat – Continuité territoriale, la parole est donnée aux représentants de l’océan Indien.

0
C’est depuis le Sénat, par retransmission directe et visioconférence que se déroulait ce jeudi 26 janvier 2023, une table ronde organisée par la délégation sénatoriale aux outre-mer, dédiée à l’étude des problématiques et aides à la mobilité, entre l’Hexagone et les départements ultramarins de la Réunion et Mayotte
SMEAM, Assainissement, eau, Mayotte, Chambre régionale des Comptes

La CADEMA va reprendre la compétence en matière d’assainissement

0
La CADEMA a organisé une réunion hier en fin d’après-midi afin de délibérer pour sortir du syndicat des eaux, SMAE. En effet, le torchon brûle depuis pas mal de temps entre la Communauté d’agglomération et le syndicat. L’objet du conflit est que SMAE ne ferait pas les travaux nécessaires et urgents concernant le réseau d’assainissement.

Recent Comments