26.9 C
Dzaoudzi
jeudi 28 octobre 2021
AccueilEducationQuand les évènements sociaux perturbent la scolarité…

Quand les évènements sociaux perturbent la scolarité…

Jeudi, le lycée de Dzoumogne était évacué, littéralement dans un état de siège, vendredi, c’était au tour de celui de Kahani de fermer ses portes derrière le départ forcé des élèves, et ces lundi et mardi, plusieurs écoles de Koungou sont fermées par le maire qui craint des débordements lors de la démolition du quartier insalubre de Carobole.

Dzoumogne, Kahani, Combani, Koropa… les agressions se sont encore une fois multipliées sur de nombreux points de l’île ce week-end, notamment au cœur de la nuit. La sécurité des automobilistes continue à ne pas être garantie.

Jeudi des caillassages contre le lycée de Dzoumogne qui a du être évacué, puis contre des bus qui transportaient les élèves, ont été menés par d’autres élèves extérieur à l’établissement. Phénomène dupliqué ce vendredi devant le lycée de Kahani, par des jeunes vraisemblablement non scolarisés, nous rapportait la gendarmerie : « Une vingtaine d’individus, des jeunes mineurs, a harcelé à coup de pierres des élèves du lycée, en blessant un à la tête, puis les forces de l’ordre sur l’axe Kahani-Combani. Nous avons pu interpeller deux d’entre eux au moment où ils pénétraient dans le lycée, ils ont été placés en garde à vue. L’un d’entre eux est majeur en situation irrégulière. » Ce lycée avait été l’objet d’un gros investissement pour en sécuriser l’accès, notamment en déplaçant le hub d’échange de transports.

L’arrêté du maire de Koungou pris le 24 septembre 2021

Même schéma d’un établissement qu’il a fallu évacuer, en se heurtant à la même difficulté qu’à Dzoumogne de parvenir à acheminer des bus en garantissant leur sécurisation et celle des conducteurs. De véritables scènes de guérillas, où les protagonistes se réjouissent de cette confrontation avec les forces de l’ordre, une sorte d’occupation de leur journée.

Souhaitant que la situation s’apaise, le recteur Gilles Halbout a décidé de fermer le lycée de Kahani samedi et ce lundi, « car les parents ont prévu de se réunir dimanche, et nous attendons que les conditions de sécurité soient revenues », nous confiait-il au téléphone.

Autres possibles complications au Nord, la démolition du quartier Carobole de 350 cases insalubres à Koungou ce lundi 27 septembre. On se souvient des évènements tragiques pour les habitants alentours qui avaient suivis la démolition des cases de Jamaïque. Craignant que la nouvelle opération menée par le préfet dans le cadre de la loi Elan ne « génère des troubles à la sécurité », le maire Assani Saindou Bamcolo a pris un arrêté pour fermer les écoles primaires de Baobab et le groupe de Koungou Plateau les 27 et 28 septembre 2021. Espérons dans ce cas que les parents sauront garder leurs enfants à la maison. Une remarque qui vaut pour le droit de retrait suivi par la grève des transporteurs scolaires.

A.P-L.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Coupure d’eau à Sada et Bandrélé dès 16h ce jeudi

0
Un niveau trop bas dans les réservoirs de tête justifie une coupure d'eau dans le sud, indique la SMAE. Ce nouvel incident fait suite au problème informatique déjà signalé en début de semaine.
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Comores : le fils du président rejette toute intention de lui succéder

0
"Nous devons compter sur nous-mêmes". Tel est le titre d’une longue interview accordée au journal comorien Al-Watwan par le fils aîné du président comorien, Nour El Fath Azali Assoumani. Gestion de la crise de...

Le dispositif « Cadres d’avenir » commence à porter ses fruits

0
Lors d’une cérémonie à la Case Rocher ce vendredi 22 octobre au matin, le sous-préfet Jérôme Millet a remis leurs lettres de félicitations aux Mahorais membres du dispositif « cadres d’avenir » revenus récemment sur le territoire. Ce dispositif d’excellence a été mis en place en 2018 pour aider les étudiants ou professionnels souhaitant se former à bien s’adapter hors de leur île de manière à y revenir avec les compétences requises.

Lourde condamnation de Daniel Zaïdani, son avocat “surpris”

0
Poursuivi pour prise illégale d'intérêt dans un dossier "confus" où de nombreux documents contradictoires ont été recueillis par les enquêteurs, Daniel Zaïdani a été reconnu coupable par les juges, contre l'avis du parquet. Il pourrait perdre son siège au CD.

Poursuivi pour délit de favoritisme, le procès du maire de Koungou fait pschitt

0
Assani Saindou Bamcolo était poursuivi pour non respect des règles de marchés publics devant le tribunal judiciaire. Un procès à l'issue d'une enquête bâclée qui a conduit à l'annulation de toute la procédure avant même l'ouverture des débats.

Intimidations d’élus, Mansour Kamardine appelle à “faire bloc” et à intensifier les décasages

0
"Une seule réponse : faire bloc, accélérer et amplifier les opérations de police avec l’appui ferme du bras séculier de la Justice". Le message de Mansour Kamardine tient en un mot : la fermeté...
WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com