26.9 C
Dzaoudzi
jeudi 28 octobre 2021
AccueilEducationDroit de retrait : au lycée Dzoumogne aussi

Droit de retrait : au lycée Dzoumogne aussi

Sécuriser le volcan, sous entendu, l’environnement extérieur, c’est en quelque sorte ce que demandent une partie des enseignants du LPO de Dzoumogne, jugeant que les violences interfèrent encore dans le quotidien de l’établissement. Une décision contrecarrée par la décision du CHSCT de ce lundi.

“Aujourd’hui, nous avons conscience que l’éducation nationale a fait beaucoup pour sécuriser le site mais peut-on sécuriser un lycée situé au milieu d’un volcan ?”, interroge un enseignant qui informe que le personnel du Lycée de Dzoumogne dépose un droit de retrait. Il rapporte les faits : l’agression de 3 enseignants et du proviseur en juin dernier, les violences qui ont émaillé les examens, les jets de cailloux, un coup de couteau sur un élève le 14 septembre, puis le vol à l’arraché d’un portable d’une enseignante, le sport national à Mayotte, devant le lycée, et les jets de cocktails Molotov de ce 23 septembre.

Il considère que “l’intégrité et la sécurité des élèves et du personnel” est menacée et évoque comme parade le droit de retrait. Tout en constatant l’effet de leur “travail auprès des élèves”, et affirmant “nous souhaitons continuer à l’exercer”. La veille, les conducteurs de bus avaient aussi indiqué exercer leur droit de retrait.

Difficile d’entrevoir une porte de sortie autre qu’un travail de proximité à outrance et de sanctions auprès des fauteurs de troubles. En tout cas celle de la sécurisation à tout crin ne semble pas porter ses fruits.

Un CHSCT (Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail), institution représentative du personnel, s’est tenu ce jour à ce propos. Ses conclusions vont à l’encontre de la décision de droit de retrait, puisqu’elle “estime que le danger grave et imminent n’est pas caractérisé” au regard des éléments fournis.”

A.P-L.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Coupure d’eau à Sada et Bandrélé dès 16h ce jeudi

0
Un niveau trop bas dans les réservoirs de tête justifie une coupure d'eau dans le sud, indique la SMAE. Ce nouvel incident fait suite au problème informatique déjà signalé en début de semaine.
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Comores : le fils du président rejette toute intention de lui succéder

0
"Nous devons compter sur nous-mêmes". Tel est le titre d’une longue interview accordée au journal comorien Al-Watwan par le fils aîné du président comorien, Nour El Fath Azali Assoumani. Gestion de la crise de...

Le dispositif « Cadres d’avenir » commence à porter ses fruits

0
Lors d’une cérémonie à la Case Rocher ce vendredi 22 octobre au matin, le sous-préfet Jérôme Millet a remis leurs lettres de félicitations aux Mahorais membres du dispositif « cadres d’avenir » revenus récemment sur le territoire. Ce dispositif d’excellence a été mis en place en 2018 pour aider les étudiants ou professionnels souhaitant se former à bien s’adapter hors de leur île de manière à y revenir avec les compétences requises.

Lourde condamnation de Daniel Zaïdani, son avocat “surpris”

0
Poursuivi pour prise illégale d'intérêt dans un dossier "confus" où de nombreux documents contradictoires ont été recueillis par les enquêteurs, Daniel Zaïdani a été reconnu coupable par les juges, contre l'avis du parquet. Il pourrait perdre son siège au CD.

Poursuivi pour délit de favoritisme, le procès du maire de Koungou fait pschitt

0
Assani Saindou Bamcolo était poursuivi pour non respect des règles de marchés publics devant le tribunal judiciaire. Un procès à l'issue d'une enquête bâclée qui a conduit à l'annulation de toute la procédure avant même l'ouverture des débats.

Intimidations d’élus, Mansour Kamardine appelle à “faire bloc” et à intensifier les décasages

0
"Une seule réponse : faire bloc, accélérer et amplifier les opérations de police avec l’appui ferme du bras séculier de la Justice". Le message de Mansour Kamardine tient en un mot : la fermeté...
WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com