25.9 C
Dzaoudzi
vendredi 29 octobre 2021
AccueilEconomieA Mayotte, le budget de la mission Outre-mer 2022 met l'accent sur...

A Mayotte, le budget de la mission Outre-mer 2022 met l’accent sur le RSMA

Dans le cadre du projet de loi de finances 2022, le ministère des Outre-mer résume en 3 points sa politique en matière de finances pour 2022. 

– Tout d’abord, 62% des 2,41 milliards d’euros de la mission Outre-mer seront destinés à l’amélioration de l’emploi et de la compétitivité des entreprises ultramarines, dans l’esprit du plan de relance post-Covid.  Une partie des crédits permet également la mise en cohérence des politiques des autres ministères menées dans les territoires ultramarins, le budget se montait à 19,2 milliards d’euros en 2021, le budget prévisionnel 2022 n’est pas encore mentionné.

– Ensuite, le budget est mobilisé autour d’une “forte augmentation des moyens humains et financiers” autour de trois axes.

Le premier concerne des actions liées à la vie quotidienne des habitants ultramarins (aides au ramassage des sargasses, aides au propriétaire pour les ménages modestes), le 2ème porte sur la jeunesse, notamment à Mayotte où le ministre Lecornu avait annoncé une nouvelle compagnie du Service Militaire Adapté (SMA) et où 202 Equivalents Temps plein seront créés en 2022 pour renforcer les personnels encadrant. Notons que le taux d’insertion du RSMA a baissé, 76 % en 2020, dont la majorité en formation. Point positif, le RSMA va étendre son rayon d’action en accueillant aussi les jeunes mères célibataires, jeunes diplômés et mineurs décrocheurs et en enrichissant son contenu, allongement de la durée du stage, lutte contre illettrisme et l’illectronisme, permis de conduire pour tous. Il finance enfin à Mayotte un programme éducatif et social organisé par le secteur associatif à destination de la jeunesse en errance.

Sébastien Lecornu, OUtre-mer, Mayotte
Le ministère des outremer rue Oudinot

3ème axe, les collectivités locales ultramarines seront accompagnées dans leurs projets d’investissements dans les infrastructures publiques : en Guyane, dans le cadre d’un futur accord structurel avec la Collectivité Territoriale de Guyane qui visera à rétablir sa capacité d’autofinancement et en Polynésie française, via une garantie de l’Etat pour un prêt de 300 millions d’euros au gouvernement local, permettant de financer le plan de relance du Pays.

– Enfin, le Projet de loi de finances 2022 est marqué par une accélération des décaissements sur le programme 123 « Conditions de vie outre-mer », pour permettre la concrétisation des projets sur les territoires ultramarins, qu’il s’agisse de production et de réhabilitation de logements sociaux financées par la Ligne Budgétaire Unique ou d’infrastructures financées dans le cadre des contrats de convergence et de transformation et du fonds exceptionnel d’investissement.

En parallèle, les crédits inscrits au titre de la compensation des exonérations de cotisations sociales patronales sont en diminution par rapport à 2021, compte tenu de l’impact mécanique de la crise sanitaire sur la masse salariale et des dispositifs d’urgence mis en place.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

VILLE DE MAMOUDZOU (976)

0
ORGANISME ACHETEUR : Ville de Mamoudzou (976) Contact : Le Maire Mr Ambdilwahedou SOUMAILA, Direction de la commande publique BOULEVARD HALIDI SELEMANI - BP 01, 97600 Mamoudzou,...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Comores : le fils du président rejette toute intention de lui succéder

0
"Nous devons compter sur nous-mêmes". Tel est le titre d’une longue interview accordée au journal comorien Al-Watwan par le fils aîné du président comorien, Nour El Fath Azali Assoumani. Gestion de la crise de...

Le dispositif « Cadres d’avenir » commence à porter ses fruits

0
Lors d’une cérémonie à la Case Rocher ce vendredi 22 octobre au matin, le sous-préfet Jérôme Millet a remis leurs lettres de félicitations aux Mahorais membres du dispositif « cadres d’avenir » revenus récemment sur le territoire. Ce dispositif d’excellence a été mis en place en 2018 pour aider les étudiants ou professionnels souhaitant se former à bien s’adapter hors de leur île de manière à y revenir avec les compétences requises.

Lourde condamnation de Daniel Zaïdani, son avocat “surpris”

0
Poursuivi pour prise illégale d'intérêt dans un dossier "confus" où de nombreux documents contradictoires ont été recueillis par les enquêteurs, Daniel Zaïdani a été reconnu coupable par les juges, contre l'avis du parquet. Il pourrait perdre son siège au CD.

Poursuivi pour délit de favoritisme, le procès du maire de Koungou fait pschitt

0
Assani Saindou Bamcolo était poursuivi pour non respect des règles de marchés publics devant le tribunal judiciaire. Un procès à l'issue d'une enquête bâclée qui a conduit à l'annulation de toute la procédure avant même l'ouverture des débats.

Intimidations d’élus, Mansour Kamardine appelle à “faire bloc” et à intensifier les décasages

0
"Une seule réponse : faire bloc, accélérer et amplifier les opérations de police avec l’appui ferme du bras séculier de la Justice". Le message de Mansour Kamardine tient en un mot : la fermeté...
WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com