25.9 C
Dzaoudzi
vendredi 29 octobre 2021
AccueilEnvironnementLe maire de Mamoudzou débloque 1 M€ pour un ambitieux plan propreté

Le maire de Mamoudzou débloque 1 M€ pour un ambitieux plan propreté

C’est dans « l’écrin de verdure » de la pointe Mahabou, dans une « nature préservée », qu’Ambdilwahedou Soumaila annonçait son plan propreté, « un projet d’envergure ».

C’est hélas une des caractéristiques de Mayotte, les déchets jonchent les trottoirs, les espaces verts, et, en grand nombre, les plages. En cause, des gestes qui dédaignent la poubelle pour aller à la facilité, et les élus qui ne font pas le taf. En métropole par exemple, les plages sont passées chaque jour d’été au peigne fin tous les matins par les engins communaux.

C’est à tout cela que veut s’attaquer le maire du chef-lieu, avec un défi supplémentaire ici, les déchets des hauteurs des villages, ces zones inaccessibles entre les cases en tôle. « Nous avons décrété la propreté urbaine et la santé comme les deux causes communales sur les 10 prochaines années », ainsi annonçait-il solennellement sous des barnums bleu-blanc-rouge son Plan propreté 2020-2030. A travers lequel la ville se fixe 5 objectifs : Améliorer l’efficience de son service de propreté urbaine, Sensibiliser les citoyens et les rendre acteurs de la propreté, Aménager la ville pour faciliter la collecte des déchets, Mettre en place des actions pour maintenir la propreté, et Réduire la production des déchets.

Une propreté exemplaire accueillait les tentes tricolores pointe Mahabou

Pour relever ce défi, l’investissement dans le matériel nécessaire se monte à 1 million d’euros, déclinés en balayeuse (2022), camions plateaux, et autres outillages nécessaires, ainsi qu’en passation de marchés supplémentaires.

La saleté, de nombreux acteurs s’y sont attaqués, associations, etc., ce qui incite le maire à mettre en place une démarche partenariale avec les différents acteurs, « un comité de pilotage et de suivi du plan sera mis en place en intégrant les services de la Ville et de la CADEMA ».

Une brigade chargée de sanctionner

« Nous sommes tous des producteurs de déchets », et pour inciter les citoyens à la propreté, une campagne « agressive » de sensibilisation sera mise en place, « notamment par des agents dédiés dans les établissements scolaires et dans les quartiers, et naturellement la continuité des opérations comme URAHAFU na UNONO, dont la 8éme édition aura lieu les vendredi 29 et samedi 30 octobre prochains. » Des contrats d’objectif seront rédigés avec les associations partenaires. Une brigade sera chargée de la lutte contre les incivilités, « nous assermenterons peu à peu nos agents pour qu’ils puissent dresser des contraventions. »

L’enlèvement des carcasses, une compétence départementale

Quant aux carcasses de voitures dont la permanence pourrait laisser penser à une œuvre artistique de Street art à la César, c’est « au niveau départemental », qu’il faut taper, « nous serons vigilants et alerterons ». On attend donc des annonces et des actions fortes du conseil départemental. A la fois source de pollution visuel et pour les sols, ces Véhicules Hors d’Usage sont aussi « un danger pour les enfants qui y jouent et un lieu de nidification des moustiques. »

Une fois la collecte des déchets correctement organisée – et ce n’était pas le cas il y a quelques années – la difficulté à Mayotte c’est de s’attaquer à ces montagnes de déchets qui grossissent avec les quartiers informels sur les hauteurs, inaccessibles à tout véhicule, et qu’il faudrait attaquer à la tractopelle. Le maire l’a pris en compte à travers une action spécifique : « Nous avons lancé un marché pour la récupération des déchets dans les zones reculées. Dans les semaines à venir, un prestataire ira récupérer ces déchets en amont, mais nous devrons aussi sensibiliser les habitants de ces espaces. »

Le maire signait ensuite l’arrêté de circulation alternée des véhicules pairs et impairs sur les lundi et mardi dans la commune.

Après avoir décliné mis en place ce plan propreté et sensibilisé, Ambdilwahedou Soumaila l’assure, des sanctions seront prises pour toute incivilité.

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

VILLE DE MAMOUDZOU (976)

0
ORGANISME ACHETEUR : Ville de Mamoudzou (976) Contact : Le Maire Mr Ambdilwahedou SOUMAILA, Direction de la commande publique BOULEVARD HALIDI SELEMANI - BP 01, 97600 Mamoudzou,...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Comores : le fils du président rejette toute intention de lui succéder

0
"Nous devons compter sur nous-mêmes". Tel est le titre d’une longue interview accordée au journal comorien Al-Watwan par le fils aîné du président comorien, Nour El Fath Azali Assoumani. Gestion de la crise de...

Le dispositif « Cadres d’avenir » commence à porter ses fruits

0
Lors d’une cérémonie à la Case Rocher ce vendredi 22 octobre au matin, le sous-préfet Jérôme Millet a remis leurs lettres de félicitations aux Mahorais membres du dispositif « cadres d’avenir » revenus récemment sur le territoire. Ce dispositif d’excellence a été mis en place en 2018 pour aider les étudiants ou professionnels souhaitant se former à bien s’adapter hors de leur île de manière à y revenir avec les compétences requises.

Lourde condamnation de Daniel Zaïdani, son avocat “surpris”

0
Poursuivi pour prise illégale d'intérêt dans un dossier "confus" où de nombreux documents contradictoires ont été recueillis par les enquêteurs, Daniel Zaïdani a été reconnu coupable par les juges, contre l'avis du parquet. Il pourrait perdre son siège au CD.

Poursuivi pour délit de favoritisme, le procès du maire de Koungou fait pschitt

0
Assani Saindou Bamcolo était poursuivi pour non respect des règles de marchés publics devant le tribunal judiciaire. Un procès à l'issue d'une enquête bâclée qui a conduit à l'annulation de toute la procédure avant même l'ouverture des débats.

Intimidations d’élus, Mansour Kamardine appelle à “faire bloc” et à intensifier les décasages

0
"Une seule réponse : faire bloc, accélérer et amplifier les opérations de police avec l’appui ferme du bras séculier de la Justice". Le message de Mansour Kamardine tient en un mot : la fermeté...
WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com