Tsingoni, ou les envies de voyage d’une commune déficitaire

Si la commune de Tsingoni a amélioré son budget de fonctionnement, il reste largement déficitaire, et ne supporte aucun excès. Il est pourtant prévu au vote l’envoi d’une mission de 6 personnes dans trois pays de la région.

0
909
INSEE, Tsingoni, Mayotte
Plus de 90% des habitants vivent dans une quartier en difficulté à Tsingoni

Nous nous sommes faits à intervalles réguliers les échos de la gestion de la commune de Tsingoni, dont les budgets successifs sont réglés par la préfecture, après avis de la Chambre régionale des Comptes. Sans ironiser, nous pouvons dire que la situation s’est améliorée, puisque le déficit n’est plus « que » de 2,5 millions d’euros, contre 3 millions il y a un an. Les efforts ont porté sur le Fonctionnement dont le déficit s’allège de 1,3 million d’euros à 720.000 euros. Sur la bonne voie donc.

Les comptes de gestion et administratifs doivent être approuvés par le conseil municipal ce dimanche 12 septembre 2021. A l’ordre du jour, 18 points dont l’un interpelle : le déploiement d’une mission de prospection en Grande Comore, à Mahajanga (Madagascar) et à Matola (Mozambique), « en vue d’établir des relations de coopération ». La délégation est constituée de 6 personnes, pour lesquelles les frais de transport aériens d’allers-retours vers ces trois pays, les frais de mission et les frais de bouche pour une durée qui n’est pas précisée, seront pris en charge sur le budget de la commune. D’autres lignes nous ont interpellés : la participation de la commune au congrès de l’ACCD’OM 2021, ainsi qu’au congrès de l’union sociale pour l’habitat.

Un projet de délibération… décidé à l’unanimité

Si le maire Mohamed Bacar était pris d’une envie frénétique de coopérer avec Madagascar, le déplacement une seule personne suffit pour nouer des liens…

En ressortent plusieurs questions. Comment les contribuables d’une commune déficitaire prennent-ils la chose ? Et alors que le budget de la commune est en instruction à la Chambre régionale des comptes, pourquoi le contrôle de légalité de la préfecture laisse-t-il faire ?

Nous avons cherché à obtenir des éclaircissements du maire, qui nous a envoyé vers un de ses conseillers. Sans succès. Des réponses avant ce dimanche 12 septembre ?

A.P-L.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here