31.9 C
Dzaoudzi
lundi 6 décembre 2021
AccueilEconomieDéplacement Darmanin/Lecornu : à l’échelle des communes et du monde économique

Déplacement Darmanin/Lecornu : à l’échelle des communes et du monde économique

Une fois les annonces sur l’insécurité et la lutte contre l’immigration clandestine rendues publiques, les thèmes liés au développement de Mayotte font peu à peu surface. On parle désormais tous les jours de la loi Mayotte dans de nombreux domaines. A savoir qu’au niveau des communes, un système unique d’information sur l’état civil devrait être mis en place pour déjouer les fraudeurs.

Au bout du tapis rouge de l’hôtel de ville, façon Cannes, le maire LR de Mamoudzou et sa jeune collègue Océane Plaideau, à la tête du conseil municipal des jeunes. Ils attendent de concert les ministres de l’Intérieur et des Outre-mer pour leur remettre le Plan partenarial d’actions, issu des Assises de la Sécurité et de la citoyenneté mises en place par le maire à peine élu : « Les solutions ne seront efficaces que si elles sont co-construites », soulignait le maire Ambdilwahedou Soumaila, impliquant l’ensemble des acteurs publics et privés, de ces Assises. Dans cet esprit, il est signataire d’un des pactes de sécurité avec la préfecture de Mayotte. Il est aussi celui qui avait incité les parents à accompagner leur jeune progéniture à l’école, histoire de responsabiliser ceux qui sont dépassés par l’autorité parentale. A ce titre, il recevait le satisfecit des deux ministres.

Les sujets qui concernent la commune de Mamoudzou, et les autres collectivités, sont nombreux, indiquait Sébastien Lecornu qui renvoyait au projet de loi Mayotte : « Des sommes importantes seront débloquées pour les logements très sociaux et répondre à la stratégie à mener en terme d’urbanisme. » Il faisait référence aux destructions d’habitats insalubres, passées et à venir, et au relogement nécessaire des personnes en situation régulière sur le territoire, les autres étant reconduites à la frontière. 2ème problématique, et de taille, le foncier : « Les moyens de la commission d’urgence foncière seront accru, et nous allons rendre les cadis plus opérationnels sur ce sujet ». Il rappelait l’augmentation de la Dotation Globale de Fonctionnement aux Outre-mer, principal soutien financier de l’État pour le fonctionnement des collectivités françaises, « en hausse de 40% pour Mamoudzou ». Rappelons qu’à Mayotte, la DGF par habitant atteint désormais près de 262 euros contre un ratio national de 165 euros.

Remise du plan d’actions issu des Assises

Un état civil anti-fraude

Le grand changement dans le cadre de la lutte contre l’immigration clandestine c’est la mise en place d’un système unique d’information sur l’état civil : « Il va unifier l’état civil de l’ensemble du département, cela permettra de repérer les fraudes. »

La vidéo-surveillance chère au ministre Darmanin a déjà fait son entrée à Mamoudzou et sera renforcée : « Le maire a candidaté pour 122 caméras supplémentaires, subventionnées par l’Etat. » L’extension du commissariat demandé par le DTPN Laurent Simonin est à l’étude.

Le « monde économique », terme vaste qui regroupait le Medef et les instances représentatives des entreprises, partageait ensuite le repas ministériel au Moana. Ont été évoqués les problèmes liés à l’insécurité, les moyens de compensation lors de la crise sanitaire, « 200 millions d’euros débloqués pour Mayotte en PGE, fonds de solidarité, chômage partiel ou reports de cotisations », et la demande unanime d’un calendrier du cheminement de la loi Mayotte, pour une indispensable visibilité sur tous ces engagements. En contact permanent avec les autres territoires soumis à des flambées épidémiques, Sébastien Lecornu martelait « la vaccination, la vaccination, la vaccination », rappelant qu’une nouvelle vague de Covid n’était pas à exclure.

Le monde économique attend un calendrier clair sur les annonces liées à la loi Mayotte

Les grands investissements de l’Etat touchent les infrastructures, « la piste longue, le port, etc. », le réseau routier ou la 3ème retenue collinaire n’étaient pas mentionnés. Quant au port, le problème de gouvernance critiqué à plusieurs reprises par le conseil départemental, reste une décision « entièrement dévolue à la collectivité », pour Sébastien Lecornu. La diminution des rotations des navires de la compagnie CMA-CGM était au programme, « des discussions sont en cours, et par que pour Mayotte. »

Les ministres rencontraient en après-midi les conseillers départementaux pour évoquer ces sujets de fond.

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

FEDER CTE, Europe, Mayotte,INTERREG V

INTERREG : l’impossible fonds européen à fort relent diplomatique

0
Aux difficultés que nous connaissions pour consommer les fonds européens, se sont rajoutées les complications diplomatiques régionales pour consommer efficacement les programmes transfrontaliers de l’INTERREG sur l’enveloppe 2016-2021. Avec comme conséquence, des dégagements d’office. Deux spécialistes européens de ce fonds étaient présents lors de ce comité de suivi, lui conférant un petit air d’examen de passage
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.