25.9 C
Dzaoudzi
mercredi 1 décembre 2021
AccueilorangeLe Wi-fi gratuit fait son apparition à Mamoudzou

Le Wi-fi gratuit fait son apparition à Mamoudzou

Financé par la mairie, un premier spot Wi-fi gratuit a été installé place de la République à Mamoudzou. D'autres doivent suivre pour couvrir tous les villages de la commune qui s'ambitionne en "smart city".

Du wifi gratuit, une heure par jour, et sans nécessiter de fastidieuses démarches d’inscription, c’est la promesse de la Ville de Mamoudzou. Un premier “hotspot” a été inauguré ce vendredi place de la République, et offre une connexion fibrée en haut débit, avec jusqu’à 50 usagers simultanés. Une première à Mayotte.

“Le développement de l’offre numérique est un des axes les plus importants de notre projet de ville”, rappelle Soiyinri Mhoudhoir, adjoint en maire en charge du numérique. En effet “Mamoudzou a pour ambition de devenir une “smart city”, et cet objectif ne peut être atteint qu’en ayant une politique d’inclusion numérique à l’échelle de notre territoire communal. Son administration se digitalise et se transforme à travers la dématérialisation des services pour faciliter les démarches de nos concitoyens. Afin d’accélérer cette transformation il est essentiel de lutter contre la fracture numérique  qui est bien trop présente sur notre territoire”.

De fait, selon l’Insee en 2020 seuls 17% des foyers mahorais disposaient d’un accès haut-débit à domicile, soit quatre fois moins qu’en métropole par exemple. Difficile dans ces conditions de faire face à une administration qui, à l’échelle communale mais aussi plus généralement, dématérialise ses procédures.

Le réseau couvre toute la place jusqu’au marché couvert

Ainsi, poursuit le maire-adjoint, “ce dispositif est mis en place pour répondre aux besoins de la population d’accéder à Internet gratuitement, dans certains lieux stratégiques de la commune. Il s’agit aussi d’offrir une nouvelle offre de service public, qui contribue à l’amélioration du cadre de vie. Ce service sera étendu dans les différents villages et participera ainsi à la cohésion du territoire.” La place de la République n’est donc qu’un premier jalon avant un déploiement à grande échelle, promet l’élu local. “Cette première installation pilote nous permet d’expérimenter ce nouveau service dans un lieu emblématique et très fréquenté” explique-t-il, mais à terme “tous les villages” seront ainsi connectés en haut-débit sans fil. “On est sur une phase pilote, ensuite on passera sur l’ensemble du territoire” insiste-t-il.

Pour l’heure, pour faire tourner ce “dispositif à la fois performant et évolutif, il y a deux bornes wifi, une sous la caméra de vidéo-surveillance, l’autre près des restaurants du front de mer. Cette installation optimise à la fois le débit et toute la zone de couverture. Jusqu’à 50 connexions simultanées peuvent être garanties sans perturbation des performances” assure l’élu. “Grace à cet équipement la population pourra bénéficier d’une heure de connexion par jour, gratuitement”.

Gare au respect des “bonnes mœurs”

La connexion nécessite simplement un terminal équipé du Wifi, et un numéro de téléphone valide. La procédure d’inscription au réseau ne demande pas d’autre information que ce numéro et le sexe de l’usager.

Soucieuse de garantir la sécurité des données et de respecter le RGPD, règlementation européenne de protection des données personnelles, la Ville a fait appel à un prestataire privé. La mairie a investit 500€ pour l’équipement, et 2900€ par an pour l’abonnement et l’entretien de l’équipement.

La conférence de presse de présentation de ce nouvel équipement était aussi l’occasion de réunir assez de personnes pour l’essayer. Avec ainsi plusieurs dizaines de connexions simultanées, une situation peu susceptible de se reproduire, l’accès à Internet “fonctionne” sourit une des invitées, tous ses voisins étant eux aussi rivés sur leur smartphone.

L’adjoint au maire précise que ces équipements seront déployés sur tous les villages de Mamoudzou

Un seul usager de cette séance d’essai s’est trouvé peiné d’attendre un SMS de confirmation qui n’arrivait pas. Le souci a été remonté aux techniciens.

Sur l’usage, la plupart des sites sont accessibles, les conditions d’utilisations précisent bien que l’accès au service est limité à un usage respectueux des lois et des “bonnes mœurs” . De quoi rassurer un des invités, inquiets de voir les habitants surfer aux frais de la mairie sur “des sites ni catholiques ni musulmans”. Le but initial reste d’avoir accès aux formalités en ligne, le reste est… de la responsabilité de chacun.

Y.D.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Sea Shepherd, Naturalistes, Mayotte, tortues

Les Naturalistes recadrent Sea Shepherd sur la protection des tortues

0
Sea Shepherd mis au banc des accusés par l'association les Naturalistes sur la prétendue découverte d'un charnier de tortues marines sur leur bivouac, là où il ne s'agirait que de leur regroupement d'ossements à visée pédagogique illustrant le braconnage
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.

L’ancienne maire de Chirongui condamnée pour diffamation

0
Dans un discours de campagne en juin dernier, Roukia Lahadji avait accusé le chef de la police municipale de Chirongui de violences ayant pour but d'intimider les électeurs. Ces propos ont été reconnus diffamatoires, mais la justice l'a blanchie du caractère racial de ces accusations, conduisant à une peine tout à fait symbolique à l'issue d'un procès teinté de politique.
Frédérique Vidal, Mayotte

Arrivée ce jeudi de la ministre de l’Enseignement supérieur à Mayotte

0
Frédérique Vidal sera à Mayotte ces jeudi 18 et vendredi 19 novembre 2021. Professeur des universités, la ministre nommée en mai 2017 sera accueillie par le recteur et chancelier des universités Gilles Halbout. Sa visite tournera autour du CUFR et des thèses de recherches sur les milieux marins et du volcan