31.9 C
Dzaoudzi
lundi 6 décembre 2021
AccueilorangeSix associations mahoraises se partagent 820.000 euros pour leurs projets de réinsertion...

Six associations mahoraises se partagent 820.000 euros pour leurs projets de réinsertion sociale

Afin de soutenir l’activité des associations qui œuvrent auprès des plus démunis lors de la épidémique, le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran avait annoncé un plan de soutien exceptionnel de 100 millions d’euros, en complément des mesures de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté et s’inscrivant dans le plan de relance national « France Relance ».

Ce plan de soutien a pris la forme d’un appel à projet proposé en novembre dernier, aux associations de la lutte contre la pauvreté, quelle que soit leur taille, qui œuvrent notamment dans les domaines suivants : la lutte contre la précarité alimentaire et l’accès aux biens essentiels, l’accès aux droits, le soutien aux familles, notamment pour l’accueil des enfants de parents demandeurs d’emploi et en insertion sociale et professionnelle, l’insertion sociale et professionnelle.

Des projets de modernisation, de numérisation et de réorganisation des associations pour améliorer l’efficacité de leur action auprès des plus précaires ont également été pris en compte.

2610 projets ont été déposés sur tout le territoire, et 6 ont été retenus pour Mayotte, pour un montant alloué de 819.000 euros:

Maison relais de Longoni avec l’association « Collectif des Parents d’élèves de la commune de Koungou »
La Maison Relais sera ouverte à tout le monde. Cette structure est dédiée à l’animation, la sensibilisation, la prévention sur l’accès aux droits sociaux et l’insertion dans la vie active.
Dotée d’un animateur en ressources humaines, la Maison Relai entend proposer aux habitants des QPV des ateliers (4 ateliers par semaine / pas plus de 10 personnes du fait des mesures covid) sur l’insertion économique et sociale : “Création d’un CV”, “La recherche d’emploi : les différentes plateformes”, “L’accompagnement économique et sociale”, “Formation Word/Excel”, “Envoyer un mail”, “Imprimer un document”, “Connaitre l’ensemble des démarches administratives”, etc.
Il s’agira aussi de mettre en place des partenariats avec d’autres structures pour créer un dynamisme économique et social au bénéfice de la population.
L’association interviendra sur les territoires suivants : Longoni et Kangani et partie Koungou en complément des services existants

Projet Web-Culture Ambulatoire avec l’association Fahamou Maecha
Ce projet vise à investir l’espace publique pour permettre un accès au numérique et aux livres. L’association interviendra sur les territoires suivants :
Au Sud : Bouéni, Kani-kéli
Au Nord : Acoua, Mtsamboro, Mtsangamouji, Bandraboua, Dzoumogné
Au centre : Centre de Combani.

Acoua Connect avec k’assicuatuib Kaza
Ce projet propose un portail d’offre diversifiée destinée aux jeunes âgés de 12 à 30 ans, leur permettant un accès facile au numérique, aux outils informatiques et une meilleure utilisation du net.
Cet espace met en avant les bienfaits et l’intérêt du numérique tout en prenant en compte ses limites et les risques auxquels sont exposés les utilisateurs, l’idée est d’offrir une expérience positive et personnalisée aux usagers, autour de 4 grands axes :
1. Le Numérique pour la mobilité,
2. Le Numérique au service de l’entrepreneuriat ,
3. Le Numérique comme Outil de communication, d’apprentissage et de travail,
4. Le Numérique au profit du lien social.
L’association interviendra sur les territoires suivants : Ouangani, Mtsangamouji, Sada, Tsingoni, Chiconi

Un e des actions du Village d’EVA en 2016

Transformation numérique du programme éducatif du Village d’EVA
L’objectif général de l’association est “la participation à l’éducation des enfants (3 à 16 ans) du territoire de Mayotte”. Pour cela, l’association met en œuvre un programme éducatif, afin de rattraper le retard scolaire des enfants non scolarisés sur le territoire et de permettre leur scolarisation à l’école publique.
Le projet de l’association est à sa phase de consolidation et d’essaimage. Pour réussir cette phase, l’association a besoin de réaliser la transformation numérique de ses activités en :
– Initiant les enfants aux nouvelles technologies numériques et faciliter ainsi leur intégration à l’école de la République et plus globalement favoriser leur insertion dans la société « connectée » d’aujourd’hui,
– Facilitant l’accès au droit des familles : l’information est aujourd’hui en ligne et les
administrations développent l’accès à leurs services via des plateformes numériques.
– Assurant un suivi individualisé de développement de compétence de chaque enfant afin d’adapter les pédagogies aux besoins de l’enfant grâce à l’acquisition d’un logiciel de suivi,
– Faisant l’acquisition d’une solution de gestion de plannings pour les cours de plus de 600 enfants suivis par l’association (ainsi que les plannings des volontaires en service civique et les bénévoles).

En réalisant une dématérialisation des dossiers des enfants non scolarisés enregistrés par l’association lors de ces maraudes, cela permettrait de participer au recensement des enfants non scolarisés sur le territoire de Mayotte et faciliter le travail des communes et du rectorat (nous travaillons déjà en partenariat avec le CASNAV (Rectorat) et les communes où le Village d’EVA est actuellement implanté (Mamoudzou, Pamandzi, Combani).
L’association interviendra sur les territoires suivants : Mtsapéré, Pamandzi, Combani.

Accès Itinérant au Numérique avec l’UDAF
Ce projet vise à créer un tiers lieu numérique itinérant proposant un accès libre aux outils informatiques et à Internet, un espace de travail, un accompagnement individualisé et des ateliers numériques. Ce projet vise à améliorer les inégalités d’accès aux droits et aux services publics notamment dans les villages ou ils sont peu accessibles et réduire ainsi la fracture du numérique sur le territoire, lutter contre la pauvreté, en favorisant l’accès au numérique aux jeunes, aux séniors, aux demandeurs d’emploi et aux publics défavorisés.
L’association interviendra sur les territoires suivants : Iloni, Passamainty, Kaweni, Vahibé, Tsararano. Des partenariats seront mis en place avec les CEMEA.

Espace Public Numérique avec l’Association NAYMA
Proposer un espace convivial de formation aux outils numériques, incluant toutes les générations et visant particulièrement les publics précaires. L’objectif est de lutter contre la fracture numérique d’un point de vue quantitatif en mettant à disposition du matériel multimédia et en augmentant le nombre de personnes formées, mais aussi d’un point de vue qualitatif en cherchant à augmenter les impacts positifs sur la vie des personnes, notamment sur l’acquisition de compétences valorisables et de gains en autonomie (démarches administratives, utilisation privée, …).
L’association interviendra sur les territoires suivants : Chirongui, Dembéni, Bandrélé

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

FEDER CTE, Europe, Mayotte,INTERREG V

INTERREG : l’impossible fonds européen à fort relent diplomatique

0
Aux difficultés que nous connaissions pour consommer les fonds européens, se sont rajoutées les complications diplomatiques régionales pour consommer efficacement les programmes transfrontaliers de l’INTERREG sur l’enveloppe 2016-2021. Avec comme conséquence, des dégagements d’office. Deux spécialistes européens de ce fonds étaient présents lors de ce comité de suivi, lui conférant un petit air d’examen de passage
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.