25.9 C
Dzaoudzi
mardi 24 mai 2022
AccueilEnvironnementEntre la Cadema et Hawa, une convention pour mieux respirer entre Koungou...

Entre la Cadema et Hawa, une convention pour mieux respirer entre Koungou et Tsoundzou

L'interco Mamoudzou-Dembéni et l'association Hawa, observatoire de la qualité de l'air à Mayotte, ont signé une convention visant à mieux étudier l'impact de la circulation "intense" et prévoir des actions pour mieux respirer sur le territoire de la collectivité.

Alors qu’à 9h du matin, les bouchons commençaient à s’étioler sur la rocade de Mamoudzou, à la Cadema, on parlait justement de pollution atmosphérique. L’intercommunalité Mamoudzou-Dembéni a signé une convention avec l’association Hawa pour tâcher d’améliorer la situation qui s’aggrave avec l’intensification de la circulation.

Hawa, c’est “un réseau de surveillance de la qualité de l’air” rappelle BrunoBrouard-Foster, directeur de l’association. “Il existe un observatoire par région et par DOM. Hawa Mayotte a presque 6 ans d’existence et nos missions principales sont de surveiller en faisant des mesures, de sensibiliser la population et de soutenir les collectivités avec des actions liées à la qualité de l’air”.
C’est ainsi que la Cadema s’est rapprochée d’Hawa. En effet, “globalement la qualité de l’air à Mayotte reste correcte puisque le territoire est petit, c’est une île et les vents permettent la dissémination des polluants” indique le directeur d’Hawa, mais “on note 2 points noirs” pose-t-il. En premier lieu, “le trafic automobile intense entre Koungou et Tsoundzou, voire plus loin, de plus en plus, avec de plus en plus de camions, de porte-conteneurs avec le port qui prend de l’ampleur, et les Mahorais qui s’équipent de plus en plus en véhicules”. De quoi générer une pollution croissante, qui pourrait poser des questions de santé publique si l’insularité ne suffisait plus à disperser les gaz et particules fines issues de ce trafic. Ensuite, “le 2e point noir, reste tout ce qui est brûlage, que ce soit de déchets verts,  poubelles, de plastiques… Il y a aussi le réenvol des poussières qui sont au sol, par les pneus, le freinage etc”. Or, l’association a “un rôle d’alerte et de sensibilisation, mais ce qui touche aux actions futures est le rôle de la préfecture, de l’ARS, de la DEAL et des collectivités locales dans le cadre de leurs programmes PCAET ou de déplacements urbains” termine le directeur.

Le président de l’association acte le partenariat avec l’interco

Du côté de la Cadema donc, “Cette signature s’inscrit dans le cadre du plan climat énergie de la Cadema. La convention présente un objectif technique et un objectif financier”, explique Mouniya Mboiboi, chargée de projet transition écologique et biodiversité. “Sur le plan technique, Hawa va nous apporter des données sur la qualité de l’air et les émissions, car on va réaliser le premier inventaire sur la qualité de l’air à Mayotte. Sur le plan financier, on va leur apporter une aide financière. Ce qui est une première. Ils vont aussi nous aider à faire de la sensibilisation à l’environnement, en formant nos agents , et nous on pourra les solliciter pour intervenir sur des événements” complète la jeune femme.

Des aides pour l’achat d’un vélo

Par ailleurs, “au fur et à mesure on va essayer d’ajouter d’autres objectifs, on va poser des stations de surveillance, car l’idée est d’en poser d’autres sur l’agglomération du Grand Mamoudzou où on a une pollution du fait de la saturation des axes routiers. On invite aussi les autres collectivités à signer des conventions avec Hawa” reprend-elle. Egalement, l’interco prévoit d’investir dans des modes de déplacement moins polluants pour l’atmosphère de Mayotte.

La chargée de projet détaille la politique environnementale de la Cadema pour la qualité de l’air

“On a d’autres actions, comme le renouvellement de la flotte de la Cadema qui n’est actuellement que motorisée en diesel ou essence, on va acquérir 5 véhicules hybrides ou électriques en 2021 et 2022, ainsi que 5 scooters électriques et 10 vélos, afin de montrer l’exemple. Et pour démocratiser le vélo, il y aura une prime entre 150 et 600€ selon les revenus du foyer pour l’acquisition d’un vélo”.

De quoi inciter les habitants à s’éloigner du réflexe voiture ou deux-roues motorisé pour les petits trajets. Une aide d’autant plus appréciable que les bicyclettes à Mayotte ne sont pas, faute de demande sans doute, le produit le plus accessible qui soit.

Y.D.

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Grand nettoyage à Bandrélé ce week-end

139533
Ali Moussa Ben convie l’ensemble de la population de la commune à une opération de nettoyage de tous les villages, ce samedi 28 mai. "Uharafu...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Yael Braun Pivet, Mayotte, OUtre-mer

Yaël Braun-Pivet, nouvelle ministre des outre-mer, avait pointé la responsabilité de l’Etat dans la...

139533
Au terme d'un suspens sans fin, le nouveau gouvernement choisi par la nouvelle première ministre a été constitué. Plusieurs ministres restent au gouvernement, et c'est Yaël Braun-Pivet qui est nommée à l'Outre-mer. Elle était venue en immersion dans les quartiers de cases en tôles sur les hauteurs de Doujani en 2018
Sénat, déchets, outre-mer, Mayotte

Le Sénat étudie la gestion des déchets dans les territoires ultramarins: “Comment éviter le...

139533
La Délégation sénatoriale aux outre-mer va consacrer son prochain rapport d’information à la gestion des déchets dans les territoires ultramarins. En partant d'une "situation préoccupante", il faut arriver à un objectif "zéro déchets". Un déplacement des sénateurs est prévu en juin à Mayotte
Législatives, LREM, Ensemble!, Mayotte

Législatives – Boinamani Madi Mari investi par le parti de la majorité présidentielle dans...

139533
Deux nouveaux candidats sont investis en outre-mer par "Ensemble ! - Majorité présidentielle", l'émanation de LREM en associations avec les autres partis au pouvoir. Nous en sommes à la 3ème vague ultramarine d'investiture de candidats...
Fort-de-France, RUP, Mayotte

L’appel de Fort-de-France pour une politique collant aux réalités des territoires ultramarins

139533
Au lendemain de la présidentielle, alors que l'Europe est sous les feux de l'actualité internationale, les représentants des 6 RUP français ont alerté sur l'urgence de modifier les politiques Outre-mer des Etats.
Chirongui, Mayotte

Bihaki Daouda, nouveau maire de Chirongui

139533
Le conseil municipal a élu un successeur à l'éphémère et condamné Andhanouni Saïd qui aura dirigé la commune pendant moins de deux ans. Bihaki Daouda devra mener les nombreux projets de la commune, qui ont été poursuivis pendant l'interim
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com