Département : une opposition « constructive » mais pas soumise

La première assemblée plénière du conseil départemental, tenue ce lundi à l’hôtel de ville de Mamoudzou, a été l’occasion de constituer les groupes politiques, les commissions et différentes délégations. Autant de délibérations à travers lesquelles l’opposition s’est illustrée dans un tour de chauffe.

0
779
L'hémicycle Bamana étant en rénovation, c'est dans la salle du conseil municipale de Mamoudzou que s'est tenue cette première assemblée.

« Monsieur le président, pourquoi avons-nous été exclus d’emblée de la composition de ces commissions sachant que cela bafoue le principe de démocratie ? » Le ton est donné, le groupe appelé « opposition constructive » officiellement constitué quelques minutes plus tôt lors de cette première séance du conseil départemental ne compte pas se laisser faire.

Présidés par Hélène Pollozec, les neuf membres réclament ainsi d’être présents « dans la totalité des commissions ». S’ensuivent quelques passes d’armes bon enfant avec le président du Département, Ben Issa Ousséni et finalement, tout le monde trouve satisfaction. Sauf à la demande d’une présidence d’oppostion pour la commission « finances et affaires européennes », « pour plus de transparence ».

Hélène Pollozec, a pris les renes de « l’opposition constructive », groupe désormais officiellement déclaré et composé de neuf membres.

Pas de débats houleux donc pour cette première, mais un noyau dur d’opposants – trois membres de l’opposition initial ont fait défection – menés par la benjamine de l’assemblée qui compte bien ne pas lâcher sa part. Face à eux, la majorité par la voix de Ben Issa Ousséni rappelle plus ou moins subtilement que, forte de 17 membres, elle ne compte pas se laisser dicter les affaires. Résultat, l’ensemble des commissions resteront présidées par des membres issus de leurs rangs.

Kamardine au port, Ali Omar aux transports

Les deux groupes auront encore bataillé pour placer leurs membres dans les différentes instances dans lesquelles le Département est représenté, à l’instar des conseils d’administration des collèges, de la SIM, d’EDM, du comité du tourisme et pléthore d’autres organismes locaux, régionaux ou encore nationaux. Grand absent de cette séance Mansour Kamardine aura cependant obtenu des chevaux pour sa bataille : lui qui a déclaré la guerre à Ida Nel, la gestionnaire du port de Longoni, voit son nom cité en premier pour le conseil portuaire, la commission des finances du port ou encore la commission de délégation de service public.

Autre point à retenir, la présidence de la commission « administration générale, transports et transition écologique », qui aura à traiter des dossiers brulants comme celui des bus scolaires, est confiée à Ali Omar. Le binôme de Maymounati Moussa Abdallah aura donc définitivement bien joué son coup en se séparant de cette dernière durant « l’entre trois-tours ».

La liste des commissions et leurs présidents :

  • Administration générale, transports et transition écologique, Ali Omar
  • Sports, culture et jeunesse, Zouhourya Mouayad Ben
  • Aménagement, infrastructures et foncier, Salime Mdéré
  • Solidarité, action sociale et santé, Madi Vélou
  • Formation professionnelle, éducation et insertion, Daoud Saindou Malide
  • Développement économique et coopération décentralisée, Bibi Fatima Chanfi
  • Finances et affaires européennes, Tahamida Ibrahim

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here