Règles de voyages encore allégées pour les passagers vaccinés

Les conditions de voyage entre la métropole et les territoires ultramarins sont allégées pour les personnes totalement vaccinées. Déjà exemptées de motif impérieux, ces passagers seront désormais aussi dispensés de test, mais dans un sens uniquement ! Un décret paru samedi complète les règles en vigueur depuis le 1er juin.

0
1541
Santé Publique France, vaccination, diphtérie, France, Mayotte, Comores, Madagascar
La vaccination encouragée par des règles allégées

Le décret a été publié samedi au journal officiel. « Modifiant le décret du 1er juin 2021 » ce nouveau texte allège encore les conditions de voyage pour les passagers vaccinés au départ de Mayotte notamment.

« Toute personne souhaitant se déplacer entre La Réunion ou Mayotte et le reste du territoire national doit, si elle est âgée de douze ans ou plus, être munie d’un justificatif de son statut vaccinal délivré dans les conditions mentionnées au 2° de l’article 2-2. Par dérogation, un tel justificatif n’est pas requis pour les personnes mineures accompagnant une ou des personnes majeures qui en sont munies. Les déplacements des autres personnes n’en disposant pas ne sont autorisés que s’ils sont fondés sur un motif impérieux d’ordre personnel ou familial, un motif de santé relevant de l’urgence ou un motif professionnel ne pouvant être différé. Ces personnes doivent se munir des documents permettant de justifier du motif de leur déplacement et d’une déclaration sur l’honneur(…) ».

Vaccination complète 7 jours après la 2e injection

Dans les faits, cette formulation change peu de choses. En effet, il était jusqu’à présent interdit d’effectuer le voyage sauf motif impérieux. Il faut donc en comprendre que le motif impérieux est bien toujours facultatif pour les personnes totalement vaccinées, comme lors des règles fixées au 1er juin. Toutefois le délai entre la 2e injection et la validation du « parcours vaccinal complet » est réduit de 14 jours à 7 jours, ce qui obligeait des passagers totalement vaccinés mais depuis moins de deux semaines à présenter quand même un motif impérieux. Ce ne sera donc plus le cas.

Là où le nouveau décret va encore plus loin, c’est en ce qui concerne les tests avant le départ. Jusqu’à présent, il fallait en passer par l’écouvillon nasal et présenter un résultat négatif dans tous les cas. Pour les territoires en zone orange, comme les Antilles, La Réunion ou Mayotte, les voyages à destinations de la métropole sont désormais autorisés à tout voyageur, sans test PCR ou antigénique obligatoier, dès lors qu’un « justificatif de son statut vaccinal » peut être présenté.

De fait, les voyages depuis Mayotte sont donc permis vers la métropole sans test préalable ni motif impérieux pour les passagers vaccinés uniquement. Les autres doivent toujours présenter un motif impérieux et un test PCR de moins de 72h ou antigénique de moins de 48h.

En revanche le nouveau décret ne fait pas mention d’un changement de règles concernant les déplacements depuis la métropole vers Mayotte en ce qui concerne le test, qui de fait resterait obligatoire.

La préfecture a communiqué ce lundi pour rendre ces nouvelles règles plus lisibles :

« Nouvelles modalités de déplacement entre Mayotte, La Réunion et la métropole

A la suite du décret du 16 juillet, les conditions de déplacement évoluent de la façon suivante :

Au départ de Mayotte vers la métropole :

• pour les personnes vaccinées : suppression de l’obligation de présenter un test PCR ou un test antigénique, et suppression de l’engagement de septaine,

• pour les personnes non vaccinées : maintien du motif impérieux, du test PCR (- de 72h) ou test antigénique (- de 48h) et engagement d’isolement de 7 jours à l’arrivée et de réalisation d’un test de dépistage à l’issue.

Au départ de la métropole pour Mayotte :

• pour les personnes vaccinées : maintien du test PCR (- de 72h) ou test antigénique (- de 48h),

• pour les personnes non vaccinées : maintien du motif impérieux, du test PCR (- de 72h) ou test antigénique (- de 48h) et engagement d’isolement de 7 jours à l’arrivée et de réalisation d’un test de dépistage à l’issue.

Au départ de Mayotte vers la Réunion et de la Réunion vers Mayotte :

• pour les personnes vaccinées : maintien du test PCR (- de 72h) ou du test antigénique (– de 48h)

• pour les personnes non vaccinées : maintien du motif impérieux, du test PCR (- de 72h) ou test antigénique (- de 48h) et engagement d’isolement de 7 jours à l’arrivée et de réalisation d’un test de dépistage à l’issue.

Les tests PCR sont réalisés tous les mardi, jeudi, vendredi et dimanche de 8h30 à 16h30 à l’ecole primaire de Labattoir 6 Four à chaux.

La liste des professionnels pratiquant les tests antigéniques est disponible sur le site de la préfecture. »

Y.D.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here