La CGT annonce un « droit de retrait » au sein du groupe BDM

Le groupe commercial Boubon distribution Mayotte racheté par le groupe Bernard Hayot au prix d'un intense mouvement social est de nouveau agité par un mouvement indique la CGT qui annonce un "droit de retrait" considérant la santé et les conditions de travail des salariés "menacées".

0
395
Salim Nahouda

Le courrier adressé au directeur de BDM est signé de Salim Nahouda, secrétaire général de la CGT-Ma.

« Depuis la reprise du travail, suite au conflit de 2020, le climat social dans l’entreprise ne cesse de se dégrader » y écrit le syndicaliste qui déplore l’absence de « mesure de protection des salariés ». Selon lui, il y a ceux qui partent de l’entreprise et d’autres qui « vivent dans la peur ». Parmi les « maux », la CGT accuse : « harcèlement », « suivi de salariés », « menaces de licenciement », « humiliations », le tout menant à « des arrêts maladies psychologiques ».

« Depuis ces 12 derniers mois les salariés vivent des situations oppressantes et la direction laisse faire. Il ne s’agit pas de cas isolés mais du quotidien des employés » poursuit le courrier du syndicat pour qui « il est urgent trouver une solution pour la santé, la sécurité et les conditions de travail de ces pauvres salariés. »

En conclusion la CGT décrète « un droit de retrait dès ce jour ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here