23.9 C
Dzaoudzi
lundi 15 août 2022
AccueilEnvironnementCCSud et Epfam, du foncier dans le mûr

CCSud et Epfam, du foncier dans le mûr

“Quand on veut, on peut”. C’est en somme ce qu’a montré la cérémonie de signatures de conventions entre la CCSud, Bandrélé et l’Epfam ce vendredi dans les locaux de cette première collectivité. En bordure de mangrove, démonstration est ainsi faite à ceux qui opposent toujours aux besoins d’aménagement les difficultés du foncier qu’il ne s’agit pas là d’une fatalité. 

Pas moins d’une centaine d’hectares étaient en effet l’objet de conventions entre l’établissement public et les collectivités du sud ce vendredi. De quoi renforcer encore le “partenariat très fort” qui lient les partenaires et dont se félicite Yves-Michel Daunar, le directeur du jeune établissement public. “20% des conventions opérationnelles de l’Epfam sont signées avec la CCSud et ses communes”, appuie encore le directeur. 

Du foncier maîtrisé donc, opérationnel, ne reste plus qu’à voir les chantiers sortir de terre. Reste que tous les projets objets des conventions de ce jour ne sont pas au même état d’avancement. Mais tous à leur échelle viennent également contrer ce qui pourrait être perçu comme une série de fatalités. Concernant le rééquilibrage du territoire en termes d’activités économiques et de logement, le développement intégré du tourisme ou encore la structuration de la filière agricole pour marcher vers la souveraineté alimentaire. 

“Notre projet est clair : concevoir et faire aboutir des projets permettant de développer l’offre de logement, de loisirs, de créer des emplois et dynamiser les secteurs économiques porteurs”, vante ainsi Ali Moussa Moussa Ben à la double casquette de président de l’interco du sud et de maire de Bandrélé. 

Pôle touristique et économique 

Concrètement, la première des conventions signées ce jour portait sur “la zone écotouristique d’Hagnoundrou”. Les études menées par l’Epfam ont permis de conclure à l’opportunité et à la faisabilité d’un pôle écotouristique majeur. Sur 46 hectares, 200 à 300 lits d’hébergement touristique sont prévus, 16 000m2 dédiés à diverses activités (restauration, VTT, centre équestre, ferme éducative, accrobranche) devraient voir le jour. Le tout associé à 5000 m2 d’équipements et aménagements publics (base nautique, halle des fêtes, centre de formation, ponton de plaisance, bassin de baignade, pistes cyclables…). Il faudra en revanche attendre un peu pour en profiter puisque la phase dite d’avant projet débute seulement. Début des travaux espéré : 2024. 

Deuxième opération et non des moindres : la zone d’activité économique de Malamani. Là, le paysage devrait changer plus rapidement, l’avant-projet étant en finalisation, le début des travaux est prévu dès 2022. Objectif : créer sur 18 hectares un pôle d’accueil d’entreprises et d’équipements publics tels qu’une cuisine centrale, un garage solidaire, un système de valorisation des déchets ou encore un abattoir. 

Logement, équipements publics et agriculture

Plus au nord, sur la commune de Bandrélé, c’est l’opération “Mjini Héritage” qui semble sur de bons rails. Une dernière étape de concertation du 20 juillet au 20 septembre doit venir clore l’avant-projet et les travaux sont attendus pour fin 2022. Un chantier d’envergure à en croire la présentation puisqu’il s’agit ni plus ni moins de la création d’un quartier entier :

Les agriculteurs signataires des baux étaient conviés à la cérémonie organisée par l’Epfam et la CCSud.

sur quelques 27 hectares dont 20 aménagés on attend près de 670 logements, 5000 m2 d’activités économiques (commerces de proximité, bureaux et services) et 13 000 m2 d’équipements publics (groupe scolaire, collège, gymnase, stade, salle polyvalente, promenade…). 

Du logement donc, pour répondre à la pression démographique. Mais il faudra bien aussi nourrir tout ce petit monde. Et voilà donc ce sur quoi portait la dernière convention, cette-fois ci signée entre la mairie de Bandrélé et l’Epfam : l’installation de 11 agriculteurs sur le plateau de Mro Mohou*. Lesquels doivent prendre possession des lieux en septembre avec un cahier des charges précis pour une production locale vertueuse. Si chacun aura sa parcelle, les agriculteurs profiteront en commun de divers équipements tels que des bureaux ou une chambre froide. 

Économie, tourisme, logement, services, agriculture… Les graines sont désormais semées, gageons que les plants poussent droit. 

G.M

*Nous consacrerons un article à ce sujet dans nos prochaines éditions. 

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Décès de notre confrère Faïd Souhaili

139533
C’est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès du journaliste de Mayotte la 1ere, Faïd Souhaili. C’était un confrère d’une grande...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Vidéo de simulation du projet de piste longue : le virtuel en attendant le...

139533
L’intégration paysagère de la piste longue de l’aéroport de Mayotte a récemment fait l’objet d’une vidéo de simulation dans laquelle le spectateur peut découvrir l’infrastructure finale vue depuis plusieurs sites du lagon et de Petite-Terre. L’occasion de revenir sur l’avancement du projet avec Christophe Masson, délégué à la piste longue de l’aéroport de Mayotte, dans la perspective des visites ministérielles prévues ce mois-ci.

Les élections départementales de Sada se tiendront les 25 septembre et 2 octobre prochains

139533
A la suite de l'annulation des élections départementales du binôme Kamardine/Ibrahim à Sada entérinée par la décision du Conseil d'Etat le 19 juillet dernier, la préfecture communique sur les nouvelles dates. Les élections départementales partielles...

La délégation de Tanzanie est arrivée à Mayotte

139533
Les travaux de coopération régionale du conseil départemental avancent bien, avec l’arrivée ce mercredi de la délégation de Tanzanie sur le territoire mahorais.

Visite ministérielle : de grands enjeux en perspective

139533
Dans le cadre de la visite du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, Gérald Darmanin, et du ministre délégué aux Outre-mer, Jean-François Carenco, prévue la semaine du 22 août prochain, les séances de travail se sont multipliées à Paris la semaine dernière. Ainsi, le 5 août, le président du Conseil départemental, Ben Issa Ousseni a été reçu par Jean-François Carenco. La veille, la parlementaire Estelle Youssouffa s’était entretenue avec Gérald Darmanin.

Mlezi Maore : le directeur général quitte ses fonctions pour devenir sous-préfet de Barcelonnette

139533
Suite à sa nomination, par décret du Président de la République en date du 29 juillet dernier, au poste de sous-préfet de Barcelonnette dans le département des Alpes de Haute-Provence, Dahalani M’Houmadi quitte ses...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com