Passation de commandement à la tête du DLEM

Le colonel Latournerie a quitté ses fonctions de commandant du DLEM après deux années marquées par la crise sanitaire, qui a vu ses soldats fortement mobilisés. Son successeur, le lieutenant-colonel Girard, souhaite maintenant renouer le lien entre les légionnaires et la population.

0
582
La mairie de Labattoir accueillait cette passation de commandement

Troisième cérémonie en extérieur en moins d’une semaine pour les légionnaires du DLEM, le détachement de la Légion étrangère de Mayotte. Après la prise de fonction du préfet lundi et la fête nationale mercredi, les militaires du DLEM ont célébré vendredi matin la prise de commandement de leur propre chef.

C’est dans le jardin de la mairie de Labattoir que la cérémonie était organisée, le vaste espace permettant aux militaires de se positionner avant de défiler le long de la rue du Commerce attenante.

Le préfet et le général Métayer étaient présents pour la cérémonie

C’était aussi un troisième rendez-vous en commun avec le nouveau préfet puisque ce dernier était présent aux côtés du général Métayer, commandant des Fazsoi.

Ce dernier a salué le bilan du colonel Hugues Latournerie qui « quitte le commandement du DLEM après deux années denses et particulièrement réussies ». « Chef de corps exemplaire animé d’un idéal très élevé » le colonel s’est « révélé être un meneur d’hommes et un chef militaire de tout premier rang pendant ces deux années animées et dans un environnement complexe », avec des missions liées à l’immigration clandestine, de l’épisode cyclonique Belna ou de la crise sanitaire lors de laquelle il a dû organiser l’arrivée de matériel de métropole et d’unités de combat mobilisées pour l’occasion.

Avec lui, le régiment « a un haut niveau de capacité opérationnelle, d’anticipation forte face aux tensions de la sous-région » et a su « rayonner face aux armées partenaires de la zone » le tout avec face aux familles « un soutien de proximité » notamment lors du décès du caporal Lucas Rochefeuille, décédé à l’entraînement en février dernier. « Il peut quitter son commandement la tête haute » assure le général qui le voit transmettre « à son successeur le lieutenant colonel Axel Girard, une belle et solide unité, parfaitement intégrée dans son environnement ».

L’officier, ancien légionnaire, démarre un commandement de deux années

Ce dernier, 51 ans et père de 5 enfants s’est aussi dit « très ému » de cette prise de commandement qui souhaite « renouer un lien fort avec l’ensemble de la communauté mahoraise », alors que de nombreux habitants de Labattoir s’étaient massés contre les grilles de la mairie pour assister à sa prise de commandement. « Je mesure bien l’ampleur des enjeux et j’ai toute confiance dans l’ensemble des personnes du DLEM pour assurer l’ensemble des missions qui nous sont confiées ».

Y.D.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here