Thierry Suquet : “s’inscrire dans la continuité” avec l’expérience comme plus-value

Le nouveau préfet de Mayotte, Thierry Suquet, a rencontré la presse ce mardi matin. L’occasion pour lui de dévoiler sa méthode et les grandes lignes de sa feuille de route. Laquelle ne contient pas de surprise mais pourrait rapidement être mise à l’épreuve d’une nouvelle vague épidémique.

0
684
"Tous les droits primaires ainsi que notre devise “liberté, égalité, fraternité”, doivent être une réalité sur ce territoire”, soutient le nouveau préfet.

Projet de loi Mayotte, lutte contre l’immigration clandestine ou encore sécurité, la lettre de mission confiée à Thierry Suquet, installé préfet de Mayotte ce lundi, ne recèle pas de surprise. Reste que celle-ci, comme le haut-fonctionnaire n’hésite pas à le mettre en avant, est confiée à un “homme d’expérience”. À l’entendre, Thierry Suquet ne serait donc pas là pour prendre des galons mais pour “apporter une plus-value nécessaire dans la construction de Mayotte”. 

“Serviteur de la République”, le préfet compte également travailler en étroite collaboration avec les élus locaux, dont il a déjà rencontré plusieurs représentants. Sur ce point comme sur la méthode plutôt “interventionniste” de son prédécesseur, l’hôte de la Case Rocher compte d’ailleurs bien “s’inscrire dans une parfaite continuité”. 

Conscient des nombreux fronts sur lequel il faudra batailler, Thierry Suquet sait aussi que le premier d’entre eux risque d’être une vague épidémique. Si l’inquiétude n’est pas exprimée, la rentrée – synonyme de retour massif de voyageurs – est perçue comme une menace. Et c’est cette fois dans la continuité du chef de l’État que le délégué du gouvernement s’inscrit en exhortant la population à se faire vacciner. Premier objectif donc : la montée en puissance de la campagne de vaccination alors que la couverture vaccinale est aujourd’hui d’à peine 13%. Car “tout ce que j’ai pu évoquer dans ma feuille de route ne pourra se faire qu’en tenant l’épidémie éloignée”, fait valoir le nouveau préfet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here