26.9 C
Dzaoudzi
vendredi 19 août 2022
AccueilEconomieGéothermie : l'avenir énergétique de Mayotte ?

Géothermie : l’avenir énergétique de Mayotte ?

Le BRGM, bureau de recherches géologiques et minières, est en train de mener des mesures du sous-sol de Petite Terre pour y déceler d'éventuelles nappes d'eau chaude. Si la campagne de mesure est concluante, un potentiel géothermal suffisant pourrait à terme remplacer les centrales thermiques dont dépend l'île.

Une énergie renouvelable et quasiment illimitée, c’est le rêve de toute île dépendant des importations de pétrole. Depuis 2005, le BRGM s’intéresse au potentiel géothermal de Mayotte. En effet, les bulles de CO2 qui émergent un peu partout en Petite Terre (autour de l’aéroport ou plage du Faré notamment) pourraient indiquer la présence d’un réservoir thermal dans le sous-sol.

Pour déceler l’éventuelle présence de nappes d’eau chaude en profondeur, le BRGM a donc lancé une nouvelle campagne bien plus pointue les les précédentes menées depuis 2006 et, une fois n’est pas coutume, sans lien avec l’activité sismo-volcanique qui dure depuis 2018.

GPS, électrodes et des fils de partout, la campagne demande une certaine… technicité

La méthode consiste à relier au sol de puissants générateurs électriques, derrière l’aéroport, et au nord de Petite Terre. Entre les deux, au collège de Pamandzi, une équipe enregistre les flux électromagnétiques qui parviennent à leurs instruments. Les données récoltées doivent permettre de modéliser le sous-sol de Petite Terre, et d’observer comment le courant s’y propage. Si une zone apparaît  bien plus conductrice que le socle basaltique, cela indiquerait une nappe d’eau qui pourrait être exploitée.

“A l’instar d’une échographie médicale, ces méthodes consistent à construire une image 3D du sous-sol, à partir d’un réseau de capteurs électromagnétiques implantés à la surface du sol. Certains de ces capteurs enregistreront le signal électromagnétique naturel (à terre et en mer) et d’autres enregistreront le signal émis dans le sous-sol par des générateurs volontairement placés en périphérie de la zone étudiée” résume le BRGM dans un communiqué.

Chrystel Dezailles, géologue au BRGM rappelle qu’on n’en est qu’à la phase de “l’exploration”. “L’idée est d’approfondir notre connaissance du sous-sol, et voir à quel endroit on pourrait envisager un forage d’exploration”.

Chrystel Dezailles est venue spécialement d’Orléans pour cette campagne du BRGM

Un tel forage serait sans danger assure la spécialiste pour qui les failles qui ont pu permettre le passage du magma vers Petite Terre “sont fermées” depuis les dernières éruptions, d’où celle qui est survenue à 50km à l’est. “Pour compléter, on est sur une île volcanique, ici c’est la zone la plus récente, ce n’est donc pas étonnant qu’on y trouve une activité géothermale, mais il faut garder en tête les notions d’échelle, si on fore entre 1 et 2km de profondeur, on est loin de la poche de magma qui est beaucoup plus profonde, entre 35 et 50km de profondeur” rebondit la directrice du BRGM à Mayotte Charlotte Mucig.

L’exemple guadeloupéen

“En outre, en analysant la nature des gaz présents dans le sous-sol, le BRGM espère pouvoir obtenir des indications sur la température du réservoir géothermique, une donnée essentielle dans l’optique de convertir un jour cette chaleur en électricité”.

Dans le meilleur des cas, cette manne énergétique pourrait même remplacer une centrale thermique comme celle des Badamiers et réduire la dépendance de Mayotte aux énergies fossiles. C’est pourquoi le BRGM est financièrement assisté par l’Agence française de développement et l’Ademe, l’agence en charge de la transition écologique.

Le gros générateur installé derrière l’aéroport n’est pas de trop pour alimenter les signaux envoyés dans le sol.

“Le but est donc aussi de voir si on aurait une énergie suffisante pour produire de l’électricité et tendre vers le verdissement du mix énergétique de Mayotte” indique Yann Le Bigot, de l’Ademe. Ce dernier fait le parallèle avec la centrale géothermale de Bouillante en Guadeloupe, qui produit depuis 1986 “6 à 7 % de la consommation totale d’électricité de la Guadeloupe”. Et s’il est trop tôt pour se faire une idée du potentiel énergétique d’une source géothermale en Petite Terre, il est bien temps de chercher des sources d’énergies, pour un département dont les besoins en électricité pourraient tripler d’ici 2040 selon les estimations d’EDM.

Y.D.

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Le garde des Sceaux annonce un Centre éducatif fermé pour Mayotte

139533
En mars 2022, lors de la visite d’Éric Dupont-Moretti à Mayotte, les acteurs locaux formulaient la demande d’un centre éducatif fermé sur l’île au lagon. Une doléance qui n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd, puisque le ministre a annoncé porter le projet lors de la préparation du budget.
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Le garde des Sceaux annonce un Centre éducatif fermé pour Mayotte

139533
En mars 2022, lors de la visite d’Éric Dupont-Moretti à Mayotte, les acteurs locaux formulaient la demande d’un centre éducatif fermé sur l’île au lagon. Une doléance qui n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd, puisque le ministre a annoncé porter le projet lors de la préparation du budget.

Impunité chez les délinquants ? Un mercredi de violences à Kaweni

139533
A quelques jours de la rentrée scolaire et de la visite prochaine du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer ainsi que du ministre délégué aux Outre-mer, la tension est montée d’un cran ce mercredi à Kaweni. Des violences ont éclaté à la suite de contrôles de la Police aux Frontières obligeant les riverains à se calfeutrer chez eux et la circulation à s’arrêter.
Législatives, Mayotte

Accorder le droit de vote aux étrangers, un sujet politique récurrent toujours aussi épineux

139533
Début août, « à titre personnel », le député Renaissance (ex-LREM) Sacha Houlié a déposé une proposition de loi afin « d'accorder le droit de vote et d’éligibilité aux élections municipales » à tous les étrangers. Un sujet difficilement éludable pour le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer Gérald Darmanin à quelques jours de sa venue à Mayotte.

Commission permanente du CD : l’ensemble des rapports étudiés adoptés

139533
Vendredi dernier, la salle de cinéma Alpa-Joe a accueilli la Commission permanente du Conseil départemental. Pas moins de 36 rapports ordinaires et 13 rapports complémentaires étaient à l’ordre du jour. Tous ont été adoptés qu’il s’agisse de la réduction du taux de taxation sur les produits pétroliers ou encore le maintien du dispositif temporaire d’emplois exceptionnels pour l’accompagnement des transports scolaires.

Vidéo de simulation du projet de piste longue : le virtuel en attendant le...

139533
L’intégration paysagère de la piste longue de l’aéroport de Mayotte a récemment fait l’objet d’une vidéo de simulation dans laquelle le spectateur peut découvrir l’infrastructure finale vue depuis plusieurs sites du lagon et de Petite-Terre. L’occasion de revenir sur l’avancement du projet avec Christophe Masson, délégué à la piste longue de l’aéroport de Mayotte, dans la perspective des visites ministérielles prévues ce mois-ci.
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com