Un pêcheur disparu pendant 48h retrouvé par le Parc marin et secouru par la SNSM

Après 48h de disparition, un pêcheur a pu être retrouvé par les équipes du Parc naturel marin de Mayotte puis secouru par les sauveteurs en mer de la SNSM et leur nouveau bateau.

0
566
Les agents du Parc ont par chance pu retrouver le pêcheur 48h après l'alerte annonçant sa disparition.
Alertés dans la matinée de mardi par les services du CROSS leur annonçant la disparition d’un pêcheur au nord de l’île, les agents du parc marin se sont rendus sur place, sans succès. Les autres navires présents dans la zone ne parviennent pas plus à repérer le pêcheur et sa barque, explique le Parc Marin.
Et ce n’est que le lendemain que l’histoire qui aurait pu tourner au drame trouve une issue positive. « Alors que les agents revenaient d’un contrôle du dispositif de concentration de poissons (DCP) de Majicavo en direction de Petite-terre pour une mission scientifique, l’attention du pilote de l’Utunda fut attirée par un point mobile situé très au large », raconte le Parc matin. L’équipe, à 7 milles nautiques des côtes se déroute alors. « En s’approchant, les agents découvrent un homme debout dans une embarcation flottant entre deux eaux, agitant désespérément son t-shirt pour signaler sa présence », poursuit le Parc.
La SNSM et son nouveau navire appelée à la rescousse
Hissé à bord de l’Utunda, le pêcheur se porte relativement bien malgré la fatigue. Et sans doute une forte émotion ; il s’avère que son embarcation avait pris l’eau après avoir été frappée par plusieurs grosses vagues et son moteur ne redémarrait plus. « Équipé d’un gilet de sauvetage et d’un engin flottant, il a tout de même réussi à se maintenir dans l’embarcation à demi-coulée », reprend le Parc marin.

Lequel est alors rejoint par la SNSM et son tout nouveau navire, alertée à son tour par le Cross de La Réunion. Les sauveteurs ont ainsi pu prendre en charge le pêcheur et son

Le pêcheur rescapé, debout dans sa barque à demi coulée.

embarcation pour le ramener à bon port.

L’histoire est bien l’occasion d’un petit rappel : outre les équipements de sécurité, un numéro est à connaître à tout prix en mer : le 196. En principe réservé pour alerter le Cross depuis la terre, la réalité mahoraise et la récurrente absence de VHF (Canal 16 pour contacter les secours) a bord des barques de pêche doit inciter les marins à le connaître et l’utiliser.

« À la Réunion ou à Mayotte, vous êtes témoins à terre d’un événement de mer impliquant des personnes ; ces personnes vous paraissent en détresse :

  • Le 196 permet alors de joindre directement le centre de sauvetage en mer (CROSS), 24H/24 – 7j/7.
  • Le 196 est gratuit.
  • Le 196 permet au centre de sauvetage de vous localiser.
  • Avec le 196, le CROSS en tant que service d’urgence peut aussi solliciter les opérateurs de téléphonie pour localiser un téléphone portable d’une personne impliquée dans une situation de détresse en mer », rappelle le Cross.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here