Le président Soibahadine salue le préfet Colombet à la faveur des « chantiers d’ampleur » qui ont été menés

Le président du conseil départemental termine son mandat entre deux préfets. Il souligne la personnalité du sortant, et salue l'arrivée de l'entrant, spécialisé dans la défense et la sécurité.

0
248
Lors de la distribution des masques à la population, le 11 mai 2020, à Kaweni La Poste

Encore président du département jusqu’à dimanche, ou plus exactement, au 1er juillet date de la 1ère assemblée, Soibahadine Ibrahim Ramadani remercie « sans tarder » le préfet Jean-François Colombet, avec qui il a « noué des relations cordiales et pu travailler dans un esprit républicain et dans le respect des prérogatives de chacun sur de très nombreux dossiers, souvent complexes. » Notamment « la piste longue, les transports scolaires, en passant par les questions de sécurité ou de lutte contre l’immigration clandestine. Je veux souligner plus particulièrement le rôle majeur du préfet, délégué du gouvernement, dans la gestion de la crise sanitaire liée à la pandémie de la Covid-19 ou dans la lutte contre l’habitat illégal ».

C’est son « implication », que retiendra le président, c’est d’ailleurs un trait de caractère qui n’aura échappé à personne, que ce soit pour les démolitions ou l’élaboration de la loi Mayotte.

Le président tient, en parallèle, à saluer la nomination de Thierry Suquet, dont il souligne le poste de précédent préfet, délégué pour la défense et la sécurité auprès du préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes, préfet du Rhône, Thierry Suquet: « Je me félicite que la protection des mahorais soit au cœur de sa feuille de route et qu’il conserve cette attribution de préfet, délégué du gouvernement ».

A.P-L.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here