Le conseil d’Etat confirme l’annulation des élections municipales de Kani Keli

0
725
élections municipales, Kani Keli, tribunal administratif
Rachadi Abdou avait fait l'actualité en mars 2021 pour avoir protesté contre l'acheminement par la PAF d'étrangers en situation irrégulière passant par sa commune

Les électeurs de la commune sud de Mayotte vont devoir retourner aux urnes. Le conseil d’Etat vient de confirmer le jugement du tribunal administratif.

Abdou Rachadi avait été élu maire en juin 2020 par 11 voix d’avance sur son principal challenger, Assani Soufiane Ayouba. Jugeant qu’il y avait assez d’irrégularités pour invalider l’élection, ce dernier avait porté l’affaire devant les tribunaux. Bien lui en a pris puisque ce faible écart de voix était gommé par des doutes sur les signatures dans différents bureaux de vote, signalait la juridiction qui annulait les élections le 14 octobre 2020.

Le maire déposait un recours au secrétariat du contentieux du Conseil d’Etat. Le mois dernier, le 29 avril, le déroulement faisait apparaitre un avis défavorable du rapporteur public, habituellement plutôt suivi. Ce fut le cas, puisque le jugement publié ce 26 mai rejette la requête d’Abdou Rachadi, en se basant notamment sur des signatures d’électeurs qui diffèrent du 1er tour.

De nouvelles élections devront donc se tenir à Kani Keli.

A.P-L.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here