Trois jeunes mis en examen après le meurtre du lycéen à Acoua

Suite à l'annonce ce samedi du décès du lycéen agressé près du lycée d'Acoua, une information judiciaire a été ouverte pour assassinat indique le procureur Yann Le Bris. Trois suspects ont été mis en examen et écroués.

9
1478
Trois jeunes dont un majeur ont été incarcérés indique le procureur

La terrible agression d’un lycéen, victime d’un coup de ciseau à la tête ce jeudi, a fait l’objet de bien peu de communication de la part des autorités judiciaires qui appelaient vendredi matin à la « prudence ». Le décès, annoncé prématurément vendredi matin a finalement été confirmé.

Dès lors, l’enquête de flagrance conduite par le parquet de Mamoudzou a été dès ce samedi confiée à un juge d’instruction. A ce stade, il a été décidé de retenir la qualification d’assassinat, donc un meurtre prémédité, crime puni de la réclusion criminelle à perpétuité selon le code pénal.

Plusieurs interpellations ont eu lieu suite à cette attaque. « Trois mis en cause, deux mineurs et un jeune majeur, ont été déférés et mis en examen de ce chef » indique encore le procureur. Présentés au juge des libertés et de la détention (JLD) à l’issue de leur mise en examen, tous les trois ont été placés en détention provisoire au centre pénitentiaire de Majicavo.

L’enquête va désormais se poursuivre sous le sceau du secret de l’instruction et devrait donner lieu à un procès d’Assises.

En attendant dès ce lundi, une cellule psychologique a été demandée par le rectorat pour les élèves et les enseignants. Des contrôles renforcés seront effectués durant au moins les prochains jours aux abords de l’établissement, notamment pour sensibiliser mais aussi dissuader toute velléité de représailles.

9 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here