24.9 C
Dzaoudzi
mercredi 10 août 2022
AccueilEconomieLes billets d’avion outre-mer toujours soumis à l’écocontribution : un député réunionnais monte...

Les billets d’avion outre-mer toujours soumis à l’écocontribution : un député réunionnais monte au créneau

Pour lutter contre le réchauffement climatique, la guerre est ouverte contre l'aérien. Les surtaxes sont là pour dissuader d'emprunter ce mode de transport en métropole. Mais les outre-mer se sentent pris en otage.

En adoptant un dispositif d’écocontribution sur les billets d’avion lors du vote de la loi de finances 2020, le parlement souhaitait à la fois rendre moins attractif ce mode de transport et, sur le mode « pollueur-payeur », faire participer le secteur à la lutte contre le réchauffement climatique.

Les Outre-mer avaient fait valoir une demande d’exemption en avançant plusieurs raisons. Si les déplacements intérieurs à l’Hexagone peuvent substituer l’avion par d’autres modes de transport, trains, bus, voitures, ce n’est pas le cas pour les outre-mer. Qui n’ont comme solution que les liaisons maritimes… le temps d’une grande croisière. Autre raison, en surchargeant de nouvelles taxes les billets d’avion, on restreint le pouvoir d’achat de touristes ou des résidents des outremer, et Mayotte qui connaît parmi les liaisons aériennes les plus chères, n’a pas besoin de ça.

Le ministère des Transports avait fixé cette éco-contribution de 1,50 euro à 3 euros pour la classe éco selon que le vol est intérieur ou hors Europe, et de 9 à 18 euros pour la classe affaire. Elle ne s’applique que sur les départs de France, non sur les arrivées.

Le secrétaire d’Etat Jean-Baptiste Djebbari à Mayotte en octobre 2019

Une exonération vers les outre-mer avait été demandée, et le gouvernement s’était engagé à l’appliquer. Mais bien que cette taxe ait été mise en place par la France, un accord européen sur le respect de la réglementation européenne était nécessaire pour ce faire. L’exonération avait donc été suspendue, et l’est encore.

Ce qui a incité le député LR Réunionnais David Lorion à écrire au ministre des Transports Jean-Baptiste Djebbari, ainsi qu’au ministre de l’Outre-mer et au ministre délégué en charge des Comptes publics.

Il se plaint d’une absence de réponse de l’Europe depuis 18 mois, « cette absence de réponse est d’autant plus préoccupante qu’il n’est pas à exclure une nouvelle éco-contribution d’ici 2025. Tant que le principe des exonérations de l’écocontribution pour les Outre-mer n’a pas été entérinée par la commission européenne, sa sécurisation juridique n’est pas acquise avec toutes les conséquences négatives pour nos territoires ultramarins en termes économiques, touristiques et de continuité territoriale ».

Il incite le gouvernement à prendre des initiatives pour obtenir « très rapidement », une réponse favorable des autorités européennes.

A.P-L.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Coupures d’électricité à Hagnoudrou ce jeudi 11 août de 8 h...

139533
Dans le cadre de travaux d'entretien, Electricité de Mayotte (EDM) fait savoir dans un communiqué que des coupures sont prévues le jeudi 11 août...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Visite ministérielle : de grands enjeux en perspective

139533
Dans le cadre de la visite du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, Gérald Darmanin, et du ministre délégué aux Outre-mer, Jean-François Carenco, prévue la semaine du 22 août prochain, les séances de travail se sont multipliées à Paris la semaine dernière. Ainsi, le 5 août, le président du Conseil départemental, Ben Issa Ousseni a été reçu par Jean-François Carenco. La veille, la parlementaire Estelle Youssouffa s’était entretenue avec Gérald Darmanin.

Mlezi Maore : le directeur général quitte ses fonctions pour devenir sous-préfet de Barcelonnette

139533
Suite à sa nomination, par décret du Président de la République en date du 29 juillet dernier, au poste de sous-préfet de Barcelonnette dans le département des Alpes de Haute-Provence, Dahalani M’Houmadi quitte ses...

Jumelage Mayotte-Comores : “trahison”, ou réaffirmation diplomatique d’une Mayotte française?

139533
Ce lundi 1er août, le Collectif des Citoyens de Mayotte scellait symboliquement les portes de la mairie de Mamoudzou pour protester contre le jumelage prévu entre le chef-lieu et les villes de Tsidjé (Grand-Comores) et Mutsamudu (Anjouan). Une initiative qui divise : là où le Collectif évoque une "trahison", le premier édile de Mamoudzou y voit une réaffirmation officielle de l'identité française de l'île au lagon.

Koungou : un comité de sécurité créé pour faire face à la délinquance

139533
Jeudi dernier, la ville de Koungou communiquait sur les réseaux sociaux à propos de la constitution d’un comité de sécurité. Son objectif ? Mutualiser les moyens des comités déjà existants pour mieux mailler les quartiers et améliorer la collecte d’information en cas de troubles. Malgré les actes de médiation, les événements de ces derniers temps font naître un ras-le-bol perceptible.

Les outre-mer dans la Constitution : « changer de paradigme ultramarin est une nécessité...

139533
Pour nourrir le débat sur la place des outre-mer dans la Constitution, la délégation sénatoriale aux outre-mer a organisé en juin dernier une réunion conjointe avec l’Association des juristes en droit des outre-mer. L’objectif, esquisser des pistes de réflexion pour refonder les articles 73 et 74 de la Constitution au regard des réalités des territoires ultra-marins.
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com